15 activités interdites en Corée du Nord

La Corée du Nord est mondialement connue pour être la nation la plus fermée de la planète. Kim Jong-un dirige son peuple à la baguette, à coups de propagande et de répression. Pourtant, au fur et à mesure des années, malgré une dictature féroce, les langues se délient. Résultat, on finit par savoir beaucoup de choses sur ce pays, toutes plus étonnantes les unes que les autres.

1. Froisser ou plier un journal

Si un jour vous vous retrouvez en Corée du Nord et que vous avez entre les mains un journal où se trouve une photo du leader du pays ou de ses prédécesseurs, ne vous avisez jamais de le froisser, ou pire, de le plier. Ceci est considéré comme un « énorme » crime, surement vu comme une forme de non respect. Un acte passible de la peine de mort.

source : numerama.com
source : numerama.com

2. Porter un jean

Les jeans bleus sont interdits en Corée du Nord, simplement parce que le régime les considère comme un symbole de l’impérialisme américain. Il faudrait peut être que quelqu’un se dévoue et aille expliquer à Kim Jong-un que la plupart des jeans de notre 21e siècle sont fabriqués en Chine et ne représentent donc absolument pas le symbole d’une éventuelle suprématie américaine.

source : femme-la-mode
source : femme-la-mode

3. S’appeler Kim

Comment voulez-vous être un dictateur craint et respecté si même le plus insignifiant des paysans a le droit de porter le même nom que vous ? Il est donc interdit de s’appeler Kim depuis le premier chef d’état qui possédait ce nom. Ainsi, en 2011, juste avant que Kim Jong-un ne devienne solennellement leader suprême, certaines autorités du régime ont fait le tour du pays pour demander aux personnes portant le même nom de changer.

source : seekingalpha.com
source : seekingalpha.com