10 activités interdites en Corée du Nord

4. Pratiquer une religion

Théoriquement, en Corée du Nord, tout le monde a le droit d’exercer sa religion. C’est même écrit noir sur blanc dans la constitution. Mais dans les faits, la liberté religieuse n’existe pas. Le but de l’état nord coréen est d’éliminer drastiquement tous les croyants ou de les convertir à l’idéologie socialiste athée. Quiconque refuse, se fait emprisonner, bannir ou déporter dans une contrée isolée.  Quant aux responsables religieux, ils sont tout bonnement exécutés. Depuis l’instauration du régime communiste en 1953, plus de 450 000 religieux pratiquants ont mystérieusement disparu. Probablement persécutés ou tués secrètement.

24122012-IMG_6882

5. Choisir son métier

En Corée du Nord, si vous souhaitez devenir photographe, mannequin, etc… Cela risque d’être compliqué. Si votre papa est fermier, alors vous serez fermier et s’il est ouvrier, vous serez ouvrier. Et ne pensez pas à essayer de changer. Il n’y a aucune retraite, car quand l’état vous a assigné un job, c’est pour toute votre vie.

source : info-jeunes.net
source : info-jeunes.net

6. Avoir une voiture

Tous les touristes qui reviennent de Corée du Nord le disent. S’il y a bien un truc sympa là bas, c’est le calme et l’absence de circulation sur les routes. En effet, les Nord-Coréens n’ont pas le droit de posséder ou de conduire une voiture. Il n’y a d’ailleurs même pas de feu de signalisation sur la plupart des routes. Uniquement les membres influents du parti communiste et les amis de Kim Jong-un ont le droit de posséder un véhicule motorisé. Pour les autres, il faut donc se déplacer en vélo ou utiliser les transports en commun.

757643825-tour-du-juche-pyongyang-agent-de-la-circulation-coreen-2

7. Accéder à internet

Tout bon dictateur qui se respecte le sait, pour maintenir efficacement une population sous ses ordres, il faut commencer par l’empêcher de voir ce qu’il se passe ailleurs. Ainsi, en Corée du Nord, quasiment personne n’a le droit d’accéder à internet. Rien que pour accéder à un ordinateur, vous devez présenter une autorisation spéciale que seuls quelques rares membres de l’élite nord-coréenne possèdent. Une fois en face de l’ordinateur, vous ne pourrez même pas accéder à des sites web comme Facebook ou YouTube, vous allez plutôt atterrir sur une sorte d’intranet appelé Kwangmyong. Un réseau complètement fermé qui ne vous donne accès qu’à des sites de propagande nord coréens et vos mails.

source : lemonde.fr
source : lemonde.fr
Cet article est en plusieurs parties