Les 10 jouets anciens les plus bizarres, voire complètement effrayants

On ne joue pas de la même façon à toutes les époques. Si les bambins des années 1700 n’ont pas connu les Lego, Gameboy ou Barbies, nous, nous avons eu la chance d’échapper aux mini-guillotines, poupées mécaniques à faire froid dans le dos et autres personnages au faciès douteux. Voici une sélection de 10 jouets anciens à faire pleurer sous le sapin !

Les 10 jouets anciens les plus bizarres voire meme completement effrayants (11)

1/ La mini-guillotine

Sous la Révolution, la mini-guillotine aurait été un jouet très populaire chez les enfants. Haute d’environ 6 cm, elle permettait aux bambins révolutionnaires de couper la tête de leurs poupées, dont certains modèles étaient remplis avec du faux sang, pour mieux faire illusion lors de la « découpe ». Vous avez dit glauque ?

neatorama.com
neatorama.com

2/ Le kit de fabrication d’énergie nucléaire

Un cadeau qui provoquerait de bien vives réactions s’il était remis au goût du jour ! Le mini laboratoire d’énergie atomique Gilbert U-238 a été produit en 1951 à destination des enfants, incluant, entre autres, une chambre à particules alpha, un spinthariscope, des échantillons d’uranium et de minerai, et un électroscope.

wikipedia.org
wikipedia.org

3/ Le bébé rampant

Brevetée en 1871, cette poupée mécanique un brin effrayante était supposée représenter un bébé rampant, tout simplement. Il faut dire qu’avec les techniques de l’époque, on ne peut pas en vouloir au fabricant ! Ce fut d’ailleurs l’une des premières poupées de l’histoire à être commercialisée.

americanhistory.si.edu
americanhistory.si.edu

4/ La poupée à deux visages

Commercialisée en 1920, la « poupée à deux visages » aurait été extrêmement populaire auprès de ces chères têtes blondes. Elle doit peut-être son succès à sa  polyvalence : de face, le visage du poupon était illuminé d’un sourire ; de dos, d’une grimace annonçant les pleurs…

pinterest.com
pinterest.com

5/ La première boucherie de Bébé

Rivalisant avec les maisons de poupées, les boucheries miniatures auraient connu un succès grandissant auprès des petits anglais de l’époque victorienne.

collectorsweekly.com
collectorsweekly.com
Début1 sur 2Suite de l'article
Cet article est en plusieurs parties