10 objets consommés à outrance inutilement

Nous vivons actuellement dans une société de surconsommation, ce qui nous entraîne parfois à utiliser certains objets parfaitement inutiles comme des objets de première nécessité. Voici donc les 10 objets inutiles que nous surconsommons sans sourciller.

1) Les sacs plastiques

Les sacs plastiques représentent un véritable fléau pour notre planète : consommés en quantité parfaitement déraisonnable, les sacs plastiques sont facteurs de pollution. Et même si certains pays comme la France tentent de réduire cette consommation en ne les fournissant plus aux caisses des supermarchés, il est toujours possible de s’en procurer relativement facilement. Il semblerait donc que la fin de l’ère du sac plastique ne soit pas pour tout de suite.

2) Les lingettes nettoyantes

Les lingettes nettoyantes sont peut-être efficaces, mais bien loin d’être écologiques. En effet, elles sont par définition à usage unique, ce qui entraîne donc une consommation excessive de ces petits morceaux de tissu qu’il est possible de remplacer par une simple éponge et du produit ménager.

3) Les pailles

Les pailles sont des objets parfaitement inutiles qui nous confortent dans notre paresse. Plutôt que de boire directement dans un verre, et donc de pencher légèrement la tête, l’espère humaine a eu l’idée de génie de créer un tube qui permet au liquide d’arriver directement dans sa bouche. Aux États-Unis, 500 millions de pailles sont consommées par jour, ce qui représente plus d’une paille par personne.

Crédits : Public Domain Pictures

4) L’essuie-tout

Ici aussi, il est possible de se contenter d’utiliser un chiffon ou une serviette. L’essuie-tout est aussi bien souvent à usage unique et est donc très consommé.

Crédits : Wikipédia

5) Les emballages

Même si certaines boutiques bio commencent à promouvoir le concept du « sans emballage », les vieilles habitudes ne semblent pas encore avoir la vie dure. Les grandes surfaces proposent toujours plus de produits avec une quantité déraisonnable d’emballages pour des produits qui sont parfois insignifiants et qui n’en auraient pas besoin.

Début1 sur 2Suite de l'article
Cet article est en plusieurs parties