Les 10 randonnées les plus dangereuses du monde

4/Half Dome (Californie, États-Unis)

Pour les connaisseurs, le Half-Dome est probablement la montagne qui fait le plus rêver les amoureux de la nature et du grand air. Cette falaise de granit, située dans le parc national du Yosemite, culmine à plus de 1 440 mètres de haut. Si l’on suit parfaitement le chemin qui est assez sécurisé, il est possible d’y accéder sans équipement particulier, vous n’aurez besoin que d’un peu de courage.

5/Angel Landing (Utah, États-Unis)

Angel Landing ou « Piste des Anges » se situe au sud-ouest de l’Utah aux États-Unis. Il est l’un des sommets les plus connus du parc national de Zion (1 763 m). Le parc propose un sentier de randonnée permettant d’atteindre le sommet de la montagne. Pour cela, il vous faudra parcourir environ 8 kilomètres et un dénivelé de 453 mètres.

6/ Tianmen Mountain Walkway (Chine)

Suspendue à 1300 mètres au-dessus d’un ravin se trouve une passerelle de verre sur la Tianmen Mountain. Pas très large, ni très épaisse (2,5 cm), la passerelle permet aux touristes de tester un peu d’ingénierie moderne. La marche n’est pas physiquement pénible, mais ce pont de verre viendra défier votre mental si vous décidez de regarder vers le bas (Il est d’ailleurs obligatoire de porter des couvres chaussures, car le nettoyage du verre est considéré comme trop dangereux).

7/ Liathach (Ecosse)

Le Liathach est une montagne située en Écosse, dans les Torridon Hills. Elle culmine à 1 055 mètres d’altitude et est considérée par de nombreux alpinistes et randonneurs comme la plus belle montagne du pays. Le terrain est extrêmement raide, pierreux et exposé, mais son ascension reste gravée dans vos têtes.

Cet article est en plusieurs parties