13 clichés choquants qui illustrent la destruction de la Terre par la surpopulation et la surconsommation

Comment sensibiliser les gens à la surpopulation mondiale qui guette et aux problèmes engendrés par la surconsommation de notre civilisation sur la planète ? C’est une question importante qui subsiste. Cela fait des décennies que l’Homme exploite les ressources naturelles que la Terre possède, mais celles-ci s’épuisent, la biodiversité est sur le déclin et la planète suffoque. En un siècle, les humains ont réussi à détruire 5 milliards d’années… Voici quelques illustrations brutes et réelles qui font réfléchir :

1. Vagues d’humanité

Ces vagues roulent à travers le paysage en repoussant l’habitat naturel toujours plus loin. Année après année, la ville de Mexico s’agrandit et envahit les collines des alentours.

2. Déversement de pétrole enflammé en plein Océan

Une vue aérienne d’un feu de pétrole suite à la catastrophe de 2010 dans le golfe du Mexique. Une fuite pétrolière d’envergure…

3. Parc d’engraissement d’élevage industriel

Un élevage de masse dans les plaines du Brésil où des milliers d’enclos enferment des millions de bêtes. Cette production industrielle est en lien direct avec l’augmentation de la demande.

4. Course à la consommation

Kokalta, en Inde, possède un centre commercial absolument incroyable. C’est l’un des plus grands d’Asie. Une culture de la consommation à outrance qui se propage.

5. Serres à perte de vue

Aussi loin que l’on puisse voir, les serres recouvrent le paysage d’Almeria en Espagne, une expansion due à la forte demande de fruits et de légumes hors saison.

6. Destruction des forêts

Parfois appelé le Brésil du Nord, le Canada n’a pas été tendre avec ses forêts comme nous le montre cette déforestation massive avec des coupes à blanc sur l’île de Vancouver.

7. Vagues d’ordures

Le surfeur indonésien Dede Surinaya profite d’une énorme vague dans une baie éloignée des côtes et pourtant couverte d’ordures, sur Java en Indonésie, l’île la plus peuplée du monde.

Début1 sur 2Suite de l'article
Cet article est en plusieurs parties