Ces 14 animaux que vous connaissez bien mais que vos enfants risquent de ne jamais connaître

Montage : Laliste.net/Crédits : Pixabay

Nous n’avons qu’une seule Terre, protégeons-la !

Pour résumer la situation plus qu’alarmante, ce sont plus de la moitié des espèces de poissons, d’oiseaux et de mammifères qui ont disparu de la planète depuis quarante ans ! Et la flore n’est pas épargnée non plus. La raison, toujours la même, celle de l’impact considérable de l’homme sur la biodiversité, qui continue à épuiser ses ressources, comme s’il avait plus d’une Terre à sa disposition… Voici la triste liste de ces animaux que vous avez toujours connu, que vos enfants n’auront peut-être pas la chance de découvrir si la dilapidation se poursuit à ce rythme.

1/ L’éléphant

En moins de 100 ans, 75 % des forêts où évoluent les éléphants d’Asie aurait disparu, ceux-ci souffrant du braconnage et de la traque à l’ivoire ainsi que de la domestication de l’espèce. Il ne resterait aujourd’hui plus que 50 000 individus.

Crédits : Pixabay/Seth0

2/ Le tigre

Seuls 3000 à 4500 tigres du Bengale persisteraient. La raison de leur extermination : leur fourrure, très recherchée, ainsi que certains de leurs organes (dents, os, yeux) à but décoratif ou médicinal.

Crédits : Pixabay/Unsplash

3/ La baleine bleue

Victimes de la surpêche, les baleines bleues ont maintes fois frôlé l’extinction. Aujourd’hui, sa pêche est interdite mais, déjà peu nombreuses, leur survie reste compromise, notamment en raison des collisions fréquentes et souvent mortelles, avec les cargos.

Crédits : Pixabay/Unsplash

3/ Le requin

Selon la WWF, plus de 100 millions de requins de 380 espèces différentes seraient tués chaque année. Les braconniers prélèvent leurs ailerons à des fins alimentaires, ainsi que leur peau, leur chair et leur cartilage, utilisé pour la médecine. La pollution des eaux n’y est pas non plus pour rien dans sa disparition, altérant les cycles de reproduction.

Crédits : Pixabay/Three Shots

4/ Le gorille

Il ne resterait à ce jour plus que 110 000 gorilles au total. Tout ça pour satisfaire nos envies connectées : en plus du braconnage, leur extinction n’est pas sans lien avec la téléphonie mobile. L’exploitation du coltan, minerai utilisé pour fabriqué les puces de nos smartphones, est extrait de leur habitat naturel, d’où la déforestation massive.

Crédits : Pixabay/Alexas Fotos

5/ Le panda

Il ne resterait plus que 1750 spécimens de pandas géants dans le monde. Victimes de la déforestation et de l’exploitation massive du bambou, leur source d’alimentation principale, ce gros nounours est très dangereusement menacé.

Crédits : Pixabay/Skeeze

Début1 sur 3Suite de l'article
Cet article est en plusieurs parties