14 coutumes sexuelles très étranges à travers le monde

5/ Les îles Caroline

Dans une tribu des Îles Caroline qui se situent au nord-est de la Nouvelle-Guinée, il est coutume que les hommes soulèvent les jupes des femmes la nuit lorsqu’elles sont endormies pour les aider à choisir celle avec qui ils voudront être. Ce rituel leur permet de sélectionner leur partenaire en fonction de la beauté de ses parties génitales. A partir de cela, ils se mettent en couple avec les parties intimes qu’ils ont préférées et frappent leur pénis contre le clitoris de leur partenaire jusqu’à ce qu’ils jouissent simultanément.

6/ La tribu des Mardudjara

Dans la tribu aborigène des Mardudjara, en Australie, les jeunes garçons qui viennent d’être circoncis sont obligés de manger leur bout de peau. Une fois que leur pénis a cicatrisé, il est incisé sur le dessous, sur toute sa longueur (parfois même jusqu’à l’anus) et le sang récolté est ensuite purifier par le feu.

7/ Les mariages temporaires en Iran

En Iran, pays où l’Islam est très strict, les mariages temporaires sont autorisés (mais pas faciles à obtenir). Si un jeune couple souhaite avoir des rapports sexuels, il peut donc faire une demande de mariage temporaire. Lors du mariage, une petite cérémonie a lieu avec un contrat de mariage dont la durée de l’union est déterminée. Le choix de la durée est libre. Une fois la cérémonie terminée, les jeunes mariés sont libres de coucher ensemble.

8/ La tribu des Mangaia

Dans cette tribu d’une petite île du Pacifique Sud, les garçons ont leurs premiers rapports sexuels à l’âge de 13 ans avec … les anciennes de la tribu. Cette tradition a pour but d’enseigner ce qu’il faut savoir sur l’acte sexuel, notamment comment durer plus longtemps et comment faire plaisir aux partenaires.

9/ Les bacha bazi en Afghanistan

En Afghanistan, certains jeunes garçons deviennent des bacha bazi. Ces garçons sont enlevés ou parfois vendus par leurs familles qui sont très pauvres, puis ils sont maquillés et habillés en femmes. Ils ont généralement entre 10 et 18 ans et sont utilisés comme des jouets sexuels par leurs abuseurs lors de soirées par exemple. Cette tradition locale est une coutume pédophile qui consiste à utiliser les jeunes garçons comme des esclaves sexuels dans certaines régions d’Afghanistan.

Cet article est en plusieurs parties