20 applis pour smartphone qui ont été interdites

Des applis farfelues au contenu censuré

Quelle idée de créer des applications pour qu’elles soient immédiatement censurées ! Les développeurs amateurs devraient y penser à deux fois avant de les proposer. Convertisseur d’herbe, mesureur d’ondes ou trampoline politique, voici quelques applications passées en liste noire pour leur contenu hasardeux, mais pas seulement.

1/ Tawkon, détecteur d’ondes

Cette appli pourtant très sérieuse vous permettait de mesurer les ondes de votre habitation, y compris celles émises… par votre précieux smartphone ! Apple craignant les répercutions sur son marché, il a tout simplement décidé de la supprimer…

2/ Le Trampoline Obama

Choisissez parmi l’un des 18 politiciens à votre disposition, et faites-lui faire des bonds sur un trampoline en plein cœur du bureau ovale. C’est la caricature de Bill Clinton sans pantalon qui a fait retirer cette appli du marché.

3/ Le Baromètre de Beauté

Une appli gratuite qui avait pour but d’évaluer le corps, le visage et les vêtements de toute personne qui osait télécharger sa photo. Trop s’en fut pour Apple quand une adolescente de 15 ans s’y est dévoilée bien trop peu vêtue.

4/ Le convertisseur d’herbe

Une appli spéciale dealer, où les revendeurs de marijuana pouvaient calculer et convertir les onces de leur herbe en grammes.

5/ Baby Shaker

En secouant violemment son téléphone, cette étrange appli faisait stopper les cris de bébé programmés. Son interdiction a été sollicitée par des associations de protection pour l’enfance. Apple a cédé.

Début1 sur 4Suite de l'article
Cet article est en plusieurs parties