20 choses qui n’arrivent qu’au Japon

Le pays du Soleil Levant a bien des choses à cacher !

Fourrières à vélo, interdictions étonnantes, métiers inexistants dans le reste du monde, les Japonais n’ont pas la pareille pour faire écarquiller nos yeux d’Européens. Voici une liste non exhaustive des choses surprenantes qui n’arrivent qu’au pays des Mangas.

1/ Si un vélo est mal garé, il est emmené à la fourrière

Votre vélo est mal garé ? Pas de favoritisme pour les deux roues, le voilà illico à la fourrière, qui vous informera nonchalamment du montant à débourser pour récupérer votre biclou.

2/ Les étudiants doivent nettoyer les toilettes de leur école

Pas de femme de ménage qui tienne dans les toilettes des facs et grandes écoles, c’est aux étudiants que revient cette corvée ménagère !

3/ Il existe des magasins en plein air sans vendeur

Le vol est une chose inconcevable au Japon. Des magasins style kiosque à journaux et autres étalages en libre-service n’ont d’ailleurs même pas de vendeur sur place. Il suffit de se servir et de déposer l’argent dans une caisse prévue à cet effet. Inenvisageable ailleurs.

4/ On paye des employés pour pousser les gens à l’intérieur du métro

Dans le métro japonais, il existe des « pousseurs » qui ont pour rôle, comme leur nom l’indique, de pousser les passagers dans les wagons pour optimiser la place.

5/ Il existe un sens dans la rue pour marcher en fonction de sa rapidité

Les Japonais pressés marchent du côté droit de la rue, tandis que les gens qui ne le sont pas marchent du côté gauche. Toute une organisation !

Début1 sur 4Suite de l'article
Cet article est en plusieurs parties