25 espèces disparues qui pourraient revoir le jour grâce aux progrès de la science

« Ressusciter » des espèces animales éteintes

Pour des raisons diverses, que ce soit à la suite d’une cause climatique ou même de l’intrusion des êtres humains, certains animaux se sont éteints au cours des millénaires. Mais grâce au progrès de la science, les scientifiques espèrent ramener à la vie des espèces disparues. Ils souhaitent notamment se servir des avancées en matière de biotechnologie ainsi que de l’aide d’espèces génétiquement proches toujours vivantes. Alors, découvrez quelles espèces éteintes pourraient revoir le jour dans un futur lointain.

1/ Le tigre de la Caspienne ou tigre de Touran

Disparu dans les années 1960, c’était l’un des plus grands félins pouvait être trouvé en Turquie, mais aussi dans de nombreux pays d’Asie centrale comme l’Iran ou le nord-ouest de la Chine. Les scientifiques espèrent les retrouver grâce au tigre sibérien qui lui est presque identique.

2/L’Aurochs

Ancêtre des races actuelles de bovins domestiques, il a vécu sur plusieurs continents : Europe, Asie et Afrique du Nord. Certaines espèces bovines portent encore l’ADN de l’aurochs.

3/Le Conure de Caroline

Originaire de l’est des États-Unis, le Conure de Caroline était un petit perroquet vert très marquant : il avait une tête jaune vif et un visage orange. Bien qu’il se soit éteint en 1904, des parents proches au Mexique et dans les Caraïbes auraient toujours ses gènes.

4/L’Ara tricolore

Cet oiseau ayant vécu au Cuba a principalement disparu à cause de la chasse et du commerce. Des aviculteurs auraient élevé des espèces possédant des gènes similaires, mais légèrement plus gros.

5/Le Dodo

C’est peut-être l’espèce éteinte la plus célèbre. Cet oiseau pouvait se trouver sur son île natale : l’île Maurice. Il est également l’une des principales victimes de la colonisation. En 2007, un squelette de dodo a été trouvé avec peut-être des échantillons d’ADN précieux.

Début1 sur 5Suite de l'article
Cet article est en plusieurs parties