9 groupes religieux vraiment extrêmes

Ces groupes religieux sont vraiment extrêmes, que ce soit dans leurs prises de positions, leurs rituels, leurs moyens d’y rentrer ou l’impossibilité d’y rentrer. Découvrez l’univers de ces croyants et de leurs croyances qui vont parfois au-delà de ce qu’on pourrait imaginer. Dans cette liste compilée par alltime10s, vous verrez que la réalité peut souvent dépasser la fiction.

9. Children of God (Les enfants de Dieu)

Cette secte a été fondée par un ancien prêtre en 1968. Leur croyance principale est que le sexe, peu importe l’âge et le sexe, est un droit divin. En 1978, l’organisation a introduit le procédé de « Flirty Fishing », un procédé durant lequel les femmes du groupe devaient recruter de nouveaux membres en ayant des relations sexuelles avec eux. Plusieurs allégations de kidnapping, pédophilie et d’abus sexuels ont poussé le groupe à s’appeler « The Familly » (la famille) en 1987. 6 ans plus tard, 70% des 10 000 membres du groupe étaient mineurs. Depuis, plusieurs de ces jeunes membres ont révélé les abus qu’ils avaient subis lorsqu’ils étaient dans le groupe religieux.

photo 2016-08-22 à 08.57.03

8. Scientologie

Le groupe est né en 1954. L’une des croyances principales est que le but d’une vie est de se débarrasser des souvenirs douloureux, pour être une meilleure personne à travers un procédé qui s’appelle l' »auditing » ou « l’audit ». Mais une fois qu’une personne est membre de l’organisation, il est presque impossible d’en sortir.

D’anciens membres parlent d’un camp-prison où ceux qui n’obéissent pas sont envoyés pour faire être endoctriné à nouveau. Dans ce camp, appelé « Rehabilitation Project Force », les membres sont forcés à faire des tâches difficiles pendant 30h d’affilée, puis ils se reposent pendant 30h avec très peu de nourriture et sur un matelas mouillé.

photo 2016-08-22 à 08.57.41

7. FLDS (« Fundamentalist Church of Jesus Christ of Latter Day Saints »)

En français, le nom est l’Église fondamentaliste de Jésus-Christ des saints derniers-jours. Elle a été établie à la fin du 19e siècle par des membres de l’Église mormone qui refusaient de rejeter la polygamie. L’Église fondamentaliste croit que pour que l’âme d’un homme soit sauvée, il faut qu’il se marie à plusieurs reprises et qu’il ait un minimum de trois femmes.

En 2002, Warren Jeffs, l’ancien président de la base de FLDS dans l’Utah avait 60 femmes dont certaines n’avaient que 12 ans. Il état accusé de battre les enfants, dont les membres de sa propre famille. Il est en prison à vie depuis 2011.

photo 2016-08-22 à 08.58.30

Début1 sur 3Suite de l'article
Cet article est en plusieurs parties