Les 10 dirigeants les plus meurtriers de l’histoire de l’Humanité : le « gagnant » n’est peut-être pas celui que vous pensez

Crédits : La Liste, Floriane Bourrelly

Le fil de l’histoire a montré que certains dirigeants sanguinaires avaient su prendre le pouvoir de toute une nation, voire de plusieurs, et d’y faire régner la terreur. La vie des autres et l’humanité n’avaient pour eux aucune valeur tant qu’ils pouvaient atteindre leurs objectifs : la puissance absolue. Voici la liste des dix chefs d’État les plus meurtriers de l’Histoire.

10/ Mohammed Suharto

Cet ancien président indonésien est réputé pour sa politique anti-communisme. Fidèle alliée des États-Unis durant la Guerre froide, sa dictature causera la mort de 1,5 million de personnes.

9/ Kim II Sung

Kim II Sung était le fondateur et le premier dirigeant de la Corée du Nord, dont il a été le président jusqu’à sa mort. Lié à la mort de plus ou moins 1,6 million de personnes, il n’est autre que le grand-père du dirigeant actuel du pays, Kim Jong-un.

8/ Saddam Hussein

Au pouvoir en Irak, Saddam Hussein n’hésite pas à faire tuer tous ses opposants :  chiites, sunnites, kurdes, chrétiens, koweïtiens, saoudiens, iraniens… Le nombre de ses victimes est estimé à 2 millions.

7/ Pol Pot

En tant qu’ancien chef des Khmers rouges et du Parti communiste du Kampuchéa, Pol Pot est à l’origine du génocide cambodgien qui a coûté la vie à environ 2,5 millions de personnes (20% de la population cambodgienne).

6/ Enver Pacha

Considéré comme l’un des principaux responsables du génocide des Arméniens au cours de la Première Guerre mondiale, Enver Pacha était ministre de la guerre de l’Empire ottoman à l’époque. Il est responsable de la mort de 2,5 millions de personnes.

Crédits : Wikipedia