in ,

8 conseils et astuces pour réduire sa facture d’énergie avant l’augmentation de janvier

Crédits: x-reflexnaja_Mintr_istock/Montage : La Liste

Jusqu’en 2024, le prix de l’électricité va augmenter pour arriver à une hausse de la facture comprise entre 20 à 50 euros. L’augmentation va être la plus marquée sur la période 2021-2023 pour les habitants de plus 20% des communes. Le projet de loi de finances pour 2021 prévoit en effet de fusionner la TDCFE (Taxe Départementale sur la Consommation Finale d’Électricité) et la TCCFE (Taxe Communale sur la Consommation Finale d’Électricité) avec la TICFE (Taxe Intérieure sur la Consommation Finale d’Électricité). Ces hausses de prix visent à harmoniser le coût de l’électricité sur le territoire, à soutenir les investissements durables du secteur, ainsi qu’à aligner nos tarifs sur ceux de nos voisins européens. Si votre commune applique déjà le taux maximal (6,55 €/MWh), le changement ne sera pas spectaculaire. Mais pour les localités qui ne le pratiquent pas encore, la facture pourrait s’élever à plus de 100 euros supplémentaires d’ici 2023 !

Pour beaucoup de foyers, déjà fragilisés par la pandémie mondiale de Covid 19, le poids énergétique dans les dépenses va devenir alors de plus en plus lourd. C’est pourquoi nous vous livrons cette liste de quelques astuces pour une réduction bienvenue de sa consommation électrique.

électricité facture réduire consommation énergie hausse ampoule
Crédits : Mintr/istock

1/ Faire un bilan énergétique 

Une des meilleures choses à entreprendre pour réduire sa facture électrique est d’évaluer la consommation en énergie de son logement avec un audit. Les dépenses liées au chauffage pèsent lourd dans le budget des ménages et il paraît donc judicieux de demander une expertise pour voir les améliorations possibles sur l’isolement thermique. De plus, des aides et subventions existent afin de réaliser les travaux et des rénovations.

2/ Comparer les fournisseurs

Faites jouer la concurrence entre les acteurs du marché et choisissez un contrat qui correspond à vos besoins. De plus, des sites aident à comparer les offres pour obtenir celle qui vous permettra de réaliser le plus d’économies. Ils fournissent en outre de précieux conseils, notamment pour résilier son contrat d’énergie. N’oubliez pas d’étudier les conditions des différentes options à votre disposition (heures creuses, durée d’engagement, condition de rupture…).

électricité facture réduire consommation énergie maison chauffage rénovation
Crédits : jittawit.2/istock

3/ Gestion du linge et de la lessive

Un sèche-linge demande beaucoup d’électricité et il peut être judicieux de s’en passer le plus possible si l’on dispose d’assez de place pour étendre ses vêtements. Pour celles et ceux qui ne peuvent faire sans, l’entretien des filtres permet aussi de réduire le temps de séchage. De même, acquérir une dotée d’une sonde qui détecte quand votre linge est sec, ou une machine à laver récente à basse température constitue un bon investissement.

4/ Réfrigérateur et congélateur

Tous les appareils qui chauffent ou refroidissent sont gourmands électriquement parlant. Réfrigérateurs et congélateurs font bien entendu partie de cette catégorie. Évitez de les ouvrir et de les fermer à de multiples reprises, car ils devront compenser « la perte de froid » en consommant d’autant plus. Vous pouvez couvrir vos aliments et enlever leurs emballages inutiles parce qu’eux aussi devront être refroidis. N’oubliez pas qu’un petit congélateur bien rempli est préférable à un grand à moitié vide. Veillez aussi à leur donner un coup de propre, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. 

électricité facture réduire consommation énergie ampoules euro
Crédits : iamnoonmai/istock

5/ Les lumières

La lumière du jour est gratuite, profitez-en donc le plus possible ! Le remplacement de vieilles ampoules par des modèles à basse consommation est une économie bienvenue sur sa facture. Vous pouvez aussi opter pour un éclairage variable afin d’adapter à vos besoins la luminosité de votre habitat.

6/ Les appareils en veille

Depuis quelque temps, nous sommes beaucoup plus sensibilisés à la consommation électrique « fantôme » de nos appareils. Ceux-ci continuent en effet à se fournir en énergie même une fois éteints. La somme de tous ces dispositifs en veille peut vite faire grimper la douloureuse. C’est pourquoi il est conseillé de les mettre hors tension, soit en les débranchant, soit en basculant l’interrupteur d’une multiprise. Ces dernières se déclinent en modèles qui peuvent bloquer ces consommations invisibles.

électricité facture réduire consommation énergie facture euro
Crédits : SARINYAPINNGAM/istock

7/ La gestion de l’eau chaude

Les chauffe-eaux consomment énormément. Il peut donc être judicieux de le changer pour un meilleur modèle si vous pouvez vous le permettre. D’autres solutions pour limiter leur impact sur la facture existent : prendre des douches plus froides et moins longues, choisir un pommeau à faible débit, baisser la température du chauffe-eau, le détartrer de temps à autre, rincer sa vaisselle à l’eau froide, ou encore l’éteindre en cas d’absence prolongée. 

8/ La cuisine

Tout ce qui fait varier la chaleur consomme de l’énergie de manière non négligeable. Bien entendu, les plaques de cuisson ainsi que les fours n’échappent pas à ce principe. Si les modèles à induction offrent de belles perspectives au niveau des économies d’électricité, l’installation peut s’avérer néanmoins coûteuse. Quelques petits réflexes gratuits peuvent être mis en place cependant. Vous pouvez par exemple couvrir vos casseroles, baisser la température de vos plaques quand l’eau arrive à ébullition, préférer le mode chaleur tournante de votre four, l’éteindre prématurément pour finir la cuisson, etc.

On espère que cette liste de conseils vous aidera à faire baisser votre consommation électrique, pour votre facture et aussi pour l’environnement. D’autres petites astuces existent, et peut-être en connaissez-vous quelques-unes ? N’hésitez pas à nous les partager en commentaire !