Boire de la bière : 10 bonnes raisons d’en consommer avec modération

Crédits photo : Pexels.com

L’effet de la bière sur la santé est susceptible d’engendrer des risques majeurs si elle est consommée sans modération. Inutile de rappeler que l’alcool est une substance néfaste pour le corps, s’il est abusé. Cela dit, si sa consommation est limitée, la mousse (non aromatisée) peut prévenir certaines affections. Boire de la bière pour vivre mieux ?

Nous savons déjà depuis quelques années que la consommation d’un verre de vin rouge par jour serait bonne pour le cœur, une excuse qui rassure bien des Français qui ne s’en passent plus au moment des repas. Mais qu’en est-il de la bière ? Il semble que ses bienfaits soient bien plus nombreux qu’on ne l’aurait imaginé… Voici quelques bonnes raisons de boire de la bière (avec modération).

1/ Boire de la bière pour prévenir l’ostéoporose

La bière contient une importante quantité de silicium, qui permettrait le développement des tissus osseux. Grâce à une consommation modérée, la bière préviendrait ainsi l’ostéoporose. Une étude de 2009 a démontré que les personnes s’autorisant un à deux verres du breuvage par jour avaient une densité osseuse plus élevée que les autres. Les personnes en consommant davantage étaient, au contraire, plus sujettes aux fractures.

bière fraîche verre santé
Crédits photo : Pixabay

2/ Boire de la bière pour limiter les accidents cardiovasculaires

Une centaine d’études démontrent l’importance de la consommation quotidienne de bière afin de prévenir les maladies cardiovasculaires. Les chiffres sont impressionnants, puisqu’il s’agît d’une réduction de 25 à 40 % des risques de subir une attaque ! La bière contient également du “bon cholestérol”, le HDL, qui préviendrait l’obstruction des artères.

3/ Améliorer le fonctionnement de ses reins

Nous savons déjà que l’eau permet aux reins de bien fonctionner, cette dernière présente dans la bière remplit son rôle naturellement. Mais c’est grâce au houblon de la boisson que l’on va éviter les calculs rénaux. Pour les consommateurs réguliers, le risque de développer des calculs chuterait de 40 %. Rien que ça !

4/ Eviter les maladies neuro-dégénératives

Certaines études démontreraient qu’un buveur de bière est moins sujet aux maladies comme l’Alzheimer et d’autres maladies neurodégénératives. Vraiment ?

5/ Boire de la bière contre le cancer

À défaut de boire de la bière, on peut également l’utiliser en cuisine. Les omnivores augmentent les risques d’avoir un cancer en consommant de la viande. En ajoutant quelques gouttes de bière au moment de la cuisson, 70% des amines hétérocycliques (agents cancérigènes se libérant à la cuisson de la viande) pourraient disparaître. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut s’en bâfrer à chaque repas !

prise de sang médecin santé boire de la bière
Crédits photo : Pexels.com


< /br>