Les 12 ingrédients dont il faut le plus se méfier, présents dans les produits d’hygiène que vous achetez

Capture vidéo

Ces dernières années, nous avons fait une confiance aveugle aux produits cosmétiques que l’on appliquait, chaque jour, sur notre peau fragile. Pourtant, les substances chimiques utilisées dans les produits de beauté peuvent engendrer des problèmes de santé non négligeables. Selon la Fondation David Suzuki, il existe 12 ingrédients dont il faudrait le plus se méfier. Parmi ceux-ci, le parfum, les colorants de synthèse ou encore les vilains parabènes. Mais également d’autres dont vous ne vous seriez peut-être pas douté. Voici la liste noire de ceux-ci, à bannir de toute urgence !

1/ Le BHA et le BHT

Le BHA (hydroxyanisole butylé) et le BHT (hydroxytoluène butylé) sont des antioxydants synthétiques utilisés comme conservateurs alimentaires mais aussi dans de nombreux cosmétiques comme les rouges à lèvres et les produits hydratants. Ils peuvent produire des réactions allergiques  sur la peau et sont potentiellement cancérigènes. La Commission Européenne sur la perturbation endocrinienne a listé le BHA comme une substance prioritaire de catégorie 1.

Crédits : davidsuzuki.org

2/ Les colorants dérivés du goudron de houille

Les colorants dérivés du goudron sont très utilisés dans les produits de beauté. On les reconnaît généralement par l’indice CI (Colour Index) suivi de cinq chiffres. Le goudron de houille est un mélange de nombreux produits chimiques dérivés du pétrole. Il est reconnu comme hautement cancérigène.

Crédits : davidsuzuki.org

3/ Le diéthanolamine (DEA)

On utilise les ingrédients reliés au DEA pour rendre les cosmétiques mousseux ou crémeux. On les retrouve principalement dans les savons, démaquillants et shampoings.

Crédits : davidsuzuki.org

4/ Le phtalate de dibutyle

Le phtalate de dibutyle, ou DBP, est principalement utilisé dans les vernis à ongles comme solvant et plastifiant. Absorbé par la peau, il pourrait conduire, sur le long terme, à  des troubles du développement, des altérations des testicules et de la prostate, ainsi qu’une réduction du nombre de spermatozoïdes.

Crédits : davidsuzuki.org

5/ Les libérateurs de formaldéhyde

En plus d’être utilisé dans les cosmétiques, le formaldéhyde est utilisé à des fins industrielles telles que la production de résine, le revêtements de sols et autres matières plastiques, les tissus infroissables et les nettoyants pour WC.

Crédits : davidsuzuki.org

6/ Les parabènes

Contenus dans la plupart des produits cosmétiques chimiques, les parabènes sont suspectés être des perturbateurs endocriniens.

Crédits : davidsuzuki.org
Les 12 ingrédients dont il faut le plus se méfier, présents dans les produits d’hygiène que vous achetez
Notez cet article