in

Les phrases les plus agaçantes à entendre pour un Suisse

Crédits: AlexLMX-Sophie_Walster-Wikimedia_Commons/Montage : La Liste

Petit pays alpin, la Suisse reste assez méconnue de ses voisins. Pourtant, bon nombre de Français viennent chez les Helvètes pour voyager ou travailler quotidiennement. Bien souvent, ils commettent quelques maladresses ou se permettent de lancer des remarques qu’ils pensent pertinentes, à tort. Alors, si vous ne voulez pas froisser une Suissesse (oui ça fait beaucoup de ‘S’) ou un Suisse, voici une liste de phrases agaçantes à éviter de leur dire, car ils les ont entendues bien trop souvent et elles ne manqueront pas de les exaspérer.

1/ « Tu viens de Suisse, donc t’es riche ! »

Qu’il dorme dans un palace ou sous un pont, dès qu’un Suisse sort de son pays, il sera souvent ramené à sa supposée richesse. Et c’est vrai que les salaires laissent rêveurs… à condition d’accepter de travailler plus de 35 h et de vous faire facilement renvoyer. Cependant, bien des Helvètes sont jaloux de la sécurité sociale française. Avec des assurances maladie de base coûtant plusieurs centaines d’euros par mois, des franchises à trois zéros, des spécialistes médicaux hors de prix, la Suisse n’est en effet pas un Eldorado facile. Et nous parlons que du domaine de la santé (le prix de la viande est par exemple exorbitant). Comme en France, il y a des pauvres qui tentent de survivre, une classe moyenne qui galère et quelques fortunés qui roulent en voiture de luxe (peut-être plus qu’ailleurs, il est vrai). La vie en Suisse est horriblement chère, ce qui nuance la supposée richesse infinie de ses habitants.

Suisse choses énerver dire phrases agaçantes
Crédits: AlexLMX/isctock

2/ « Hein ? On dit quatre-vingt-dix-neuf, on parle français ! »

N’importe quel Suisse ayant déjà travaillé en vente a déjà entendu un Français faire une remarque sur la manière de compter des Helvètes. À l’instar d’autres pays francophones, les Suisses ont décidé de continuer d’être logiques dans leur façon de compter : cinquante, soixante, septante, huitante et nonante. Pourquoi faire 4 x 20 + 19 pour dire ’99’ ? Allez savoir…

3/ « Vous ne connaissez même pas votre président ! »

Le président de la Confédération suisse change tous les ans et son rôle est davantage représentatif qu’exécutif. Il n’est donc pas très important à l’échelle du pays et bien souvent les Suisses ne savent pas exactement qui il est. Le système politique helvétique est donc totalement différent de celui présent en France. Ses habitants connaissent d’ailleurs bien plus facilement leurs représentants qui siègent au niveau cantonal (on parle de canton pour dire région en gros). Est-ce que les Français peuvent nommer leurs représentants au conseil régional ? Pas si sûr…

Suisse
Crédits: by-studio/isctock

4/ « L’or des juifs, vous allez le rendre ? »

La Suisse est assez frileuse pour reconnaître ses torts et pas mal de zones d’ombre subsistent notamment durant la période de la Seconde Guerre mondiale. Les nazis ont en effet mis à l’abri dans les banques helvétiques pas mal d’or volé aux populations qu’ils ont décimées. De même que la Suisse a soutenu des régimes coloniaux et a participé aux pillages des ressources mondiales. Beaucoup d’Helvètes méconnaissent ces histoires, car ils ne savent pas ou ne veulent pas savoir.