in

Quelles sont les maladies les plus dangereuses causées par les moustiques ?

Crédits: Tharakorn-auimeesr (iStock) / Montage : La Liste

Avec près d’un million de victimes par an, le moustique est le plus grand prédateur de l’être humain. Ce petit insecte est même plus meurtrier que l’Homme pour lui-même… et ça, ce n’est pas rien ! Derrière ce chiffre vertigineux se cachent en fait plusieurs maladies qui sont transmises par leurs piqûres. D’ailleurs, avec le réchauffement climatique, ces insectes très énervants deviennent bien plus menaçants même en métropole, car les températures européennes sont de plus en plus propices à l’apparition des moustiques vecteurs de maladies. Faisons la liste des pathologies les plus dangereuses auxquelles nous risquons peut-être d’être confrontés ces prochaines années sur le vieux continent.

1/ La fièvre jaune

Présent en Amérique du Sud et en Afrique, le virus de la fièvre jaune est responsable d’une des maladies les plus dangereuses transmises par les moustiques. Dans sa forme la plus sévère, elle se caractérise par de fortes fièvres, des hémorragies, un jaunissement de la peau et des yeux. Un patient sur deux meurt à la suite du stade toxique de la maladie. L’OMS estime à 30 000 le nombre de victimes de la fièvre jaune chaque année. Heureusement, elle demeure bénigne dans la majorité des cas. Il n’existe pas de traitement à proprement parler, d’où l’importance de la vaccination.

2/ La dengue

La dengue n’est pas forcement létale. Cependant, les malades avec un système immunitaire fragile peuvent en succomber. Elle se présente sous la forme d’une grosse grippe avec de la fièvre, des courbatures, des maux de tête, des vomissements et des taches sur le corps rappelant la rougeole. Pour 1 % des malades, elle s’aggrave soit en dengue hémorragique, soit en dengue avec un syndrome de choc. Ces deux complications peuvent être mortelles. La maladie touche surtout les pays tropicaux. Toutefois, des cas en France métropolitaine ont été détectés en 2015. Hélas, aucun vaccin ou traitement spécifique n’est disponible, mais la prise en charge médicale du malade augmente significativement les chances de survie.

maladies moustiques piqûres dangereuses
Crédits : globalmoments/iStock

3/ Le virus Zika

Ces dernières années, les différentes épidémies du terrible virus Zika ont défrayé la chronique. En France, la maladie touche surtout les DOT-TOM. Si la majorité des malades n’ont pas de symptômes, ceux-ci sont d’ordre grippal s’ils se manifestent. Les cas graves peuvent par ailleurs être atteints de paralysies (syndrome de Guillain-Barré). Toutefois, la situation la plus dramatique se présente lorsqu’une femme enceinte se fait piquer pour un moustique infecté. Il y a alors un risque que le nouveau-né soit atteint de malformations cérébrales. Pour l’instant, il n’existe en outre pas de vaccin ni de traitement spécifique pour le virus Zika.