in

Les statistiques dramatiques des armes à feu aux Etats-Unis

Crédits : Captures Pinterest intégrées à l'article (montage : LaListe)

Les États-Unis sont la nation avec la législation encadrant les armes à feu la moins restrictive du monde. En effet, il est bien plus facile qu’ailleurs de se procurer un fusil automatique par exemple. Ces armes sont à l’origine d’une multitude de drames. Ainsi, des tueries de masse, notamment en milieu scolaire, endeuillent régulièrement le pays de la liberté. On se souvient tous d’un de ces événements choquants où un individu armé s’est introduit dans une école pour y tuer un maximum de personnes. Néanmoins, le problème des armes à feu aux États-Unis dépasse largement ces effroyables drames comme le prouvent les statistiques impressionnantes de cette liste.

1/ Les États-Unis sont le pays le plus armé au monde avec 393 millions d’armes à feu en 2018. En comparaison, la population s’élève à 327 millions d’habitants.

2/ Près de deux décès par arme à feu sur trois sont en fait des suicides. Les États-Unis représentent 4% de la population mondiale, mais 35% des suicides par ce biais.

3/ En 2020, deux foyers américains sur cinq possèdent au moins une arme à feu. Une minorité de ménages détient donc les armes du pays.

4/ Avec 58 morts pour près de 550 blessés, la tuerie de Las Vegas est la plus meurtrière de l’histoire récente du pays. Le 1er octobre 2017, un homme a en effet ouvert le feu depuis sa chambre d’hôtel sur des festivaliers écoutant de la musique country en contrebas.

5/ Selon les statistiques officielles, on dénombre 13 620 homicides par armes à feu aux États-Unis en 2020 (trois mille décès de plus qu’en 2019).

6/ Un Américain à 25 fois plus de chances d’être tué par une arme à feu que les habitants des autres pays développés.

7/ Un suicide sur deux implique une arme à feu.

8/ Entre 2014 et 2018, 52% des victimes d’homicides par arme à feu sont des hommes afro-américains. Pourtant, ils ne représentent que 7% de la population du pays.

9/ De plus, un civil afro-américain désarmé à cinq fois plus de chances d’être tué par un tir d’un policier qu’un civil blanc.