in

Les photos incroyables de l’assaut du Capitole par les manifestants pro-Trump

Crédits: Captures Instagram-Facebook intégrées dans l'article/Montage : La Liste

6/ Hostilité envers les médias

Les sympathisants du magnat de l’immobilier ne sont pas tendres avec les médias que leur champion n’a cessé de dénigrer durant son mandat. Pendant l’assaut du Capitole, le matériel des journalistes a été détruit par les manifestants pro-Trump.

7/ Des symboles forts

Si les manifestants n’ont pas réussi à stopper pour de bon les travaux des parlementaires, ils ont marqué les esprits par les photographies de leurs actions et dégradations. Comme dans ce cliché où le drapeau confédéré, rappelant le passé esclavagiste du pays, est porté par un émeutier dans les couloirs du Capitole. Selon la personne qui l’a publié, c’est la première fois que flotte l’étendard sudiste dans ce haut lieu de la démocratie américaine.

8/ Vive réaction chez les républicains

Il semblerait que Donald Trump a franchi la ligne rouge avec l’organisation de cette manifestation. Pour les républicains restés fidèles au président, celui-ci est allé beaucoup trop loin et ils commencent donc à se désolidariser.

Publiée par Shay McAlister sur Mercredi 6 janvier 2021

9/ La démocratie continue

La session du congrès devait être une formalité. Celle-ci devait en effet entériner le résultat de la présidentielle. Si les manifestants ont réussi à stopper le processus, les travaux des parlementaires ont repris une fois la situation maîtrisée. C’est donc Mike Pence, vice-président de Donald Trump, qui a confirmé comme prévu la victoire de Joe Biden avec quelques heures de retard.

Publiée par Summer Dashe sur Mercredi 6 janvier 2021

10/ Après l’assaut du Capitole, Donald Trump accepte de passer le pouvoir

Après les évènements dramatiques de Capitol Hill, Donald Trump a déclaré qu’il ferait en sorte que la passation de pouvoir vers Joe Biden se fasse dans de bonnes conditions. Il aura fallu quatre morts, de nombreux dégâts matériels, des arrestations et des images qui feront date dans l’histoire du pays pour que le président battu laisse sa place à l’élu.

A protester holds a Trump flag inside the U.S. Capitol Building near the Senate Chamber on January 06, 2021. (Win McNamee/Getty Images)

Publiée par KTLA 5 News sur Mercredi 6 janvier 2021

Les clichés de l’évènement ont fait le tour de la planète. La France a été un des premiers pays à réagir et à condamner les émeutes avec un déclaration d’Emmanuel Macron. D’autres nations, comme la Russie et le Turquie, ont été plus acerbes, critiquant ce spectacle de la démocratie américaine qui se désagrège. Six jours après son commencement, ces images fortes démontrent d’ores et déjà que 2021 sera une année à haut risque pour la politique états-unienne. Le 20 janvier verra la passation de pouvoir entre Donald Trump et Joe Biden qui promet d’être une des plus bizarres que le pays de l’oncle Sam ait connues.