in

Emmanuel Macron : 10 anecdotes surprenantes sur le Président de la République

Crédits : www.kremlin.ru (CC BY 4.0)

En officialisant sa candidature le jeudi 3 mars, Emmanuel Macron est un des présidents ayant le plus tardé à annoncer son souhait de se représenter. Néanmoins, il y a bien d’autres choses surprenantes à raconter sur l’ancien banquier d’affaires. Président jupitérien pour certains, source d’un renouveau politique pour d’autres, son exercice du pouvoir ne laisse personne indifférent. Quel que soit votre avis sur Emmanuel Macron, cette liste d’anecdotes ne devrait pas vous en faire changer. Toutefois, ces petites histoires risquent bien de vous étonner.

1/ L’André Rieu de l’ENA

Au conservatoire d’Amiens, Emmanuel Macron a étudié pendant dix ans le piano. Par ailleurs, ses camarades de l’ENA le surnommaient André Rieu à cause de son style capillaire qui ressemblait à l’époque à celui du célèbre violoniste. Toutefois, Emmanuel Macron est loin d’aimer uniquement la musique classique. Il a en effet avoué être fan de mélodies plus populaires comme celles de Charles Aznavour, Johnny Hallyday ou encore Léo Ferré.

2/ Il a écrit trois livres, dont un légèrement érotique

Adolescent, Emmanuel Macron voulait devenir écrivain. Il a d’ailleurs rédigé trois livres durant son adolescence qui sont restés à l’état de manuscrit. Il s’agit d’un récit d’un pianiste jouant avec le temps, d’un roman épistolaire se déroulant au temps des Aztecs et d’une histoire d’amour. Selon une personne ayant posé les yeux sur cette dernière, elle comporterait des passages assez osés… peut-être inspirés par ce qu’il vivait à l’époque. En effet, le jeune Emmanuel Macron suivait déjà des cours de théâtre donnés par une certaine Brigitte Trogneux, une professeure de français de son lycée qui deviendra sa compagne bien des années plus tard.

Brigitte Macron
Crédits : President.gov.ua (CC BY 4.0)

3/ Comment Emmanuel Macron est-il devenu millionnaire ?

Le conseiller Alain Minc a enseigné à Emmanuel Macron qu’il vaut mieux être fortuné pour faire de la politique. Lorsqu’il était banquier d’affaire chez Rothschild & Co, le futur président de la République s’est donc employé à gagner beaucoup d’argent pour réaliser ses ambitions. Durant cette période d’activité, il a amassé près de 3 millions d’euros… qu’il a allègrement dépensé. Dans sa déclaration de revenus lors de sa prise de fonction au ministère de l’Économie, Emmanuel Macron a déclaré disposer d’un patrimoine de plusieurs centaines de milliers d’euros. « Un pognon de dingue » qui est parti en fumée en trois ans à raison d’un SMIC dépensé quotidiennement.

4/ Un patrimoine immobilier possiblement sous-évalué

Ce qui reste à Emmanuel Macron après ces années chez Rothschild & Co, ce sont majoritairement des biens immobiliers. Plusieurs observateurs ont néanmoins remarqué que son patrimoine est potentiellement sous-évalué. Le principal intéressé se défend en invoquant le fait qu’il ait acheté cher son appartement parisien. Par ailleurs, en sa qualité de président de la République, Emmanuel Macron dispose de l’immunité rendant impossible l’ouverture d’une enquête.

Crédits : FNMF/N. MERGUI (CC BY-NC-ND 2.0)

5/ Les petites phrases d’Emmanuel Macron qui ont fait scandale

Le candidat à sa propre réélection est connu pour ses dérapages plus ou moins contrôlés. Loin d’être des petites anecdotes, elles témoignent d’un mépris envers les plus démunies selon les détracteurs d’Emmanuel Macron. Voici un (court) florilège : « Certains, au lieu de foutre le bordel, feraient mieux d’aller regarder s’ils ne peuvent pas avoir des postes… », « Une gare, c’est un lieu où on croise les gens qui réussissent et ceux qui ne sont rien », « Le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien ».