Phénomènes paranormaux & Co : 10 histoires absolument terrifiantes mais pourtant vraies

Montage Laliste / Crédits : Wikimedia Commons ; Wikipédia ; FOTOKITA / iStock

Nombreuses sont les légendes urbaines mettant en scène une ou plusieurs victimes dans la pire des situations. Souvent le fruit de l’imagination des plus créatifs, certaines d’entre elles sont pourtant vraies ! Voici 10 histoires vraies absolument terrifiantes !

1/ Ils sont témoins d’étranges actions dans leur maison

En Tchécoslovaquie, un couple d’Autrichiens expatrié sont témoins de phénomènes étranges dans leur maison. Les lumières s’allument et s’éteignent toutes seules, le téléphone sonne et personne n’est au bout du fil, des objets disparaissent… Ces phénomènes durent des mois entiers. Jusqu’au jour où l’on retrouve les corps des deux amants. Ils ont été assassinés par une bande d’agresseurs.

Il s’est avéré que le groupe d’agresseurs était composé d’adolescents qui avaient tous moins de 15 ans.

Cette histoire a inspiré le film français « Ils », toutefois, peu de monde est au courant qu’il s’agit de l’une des histoires vraies les plus terrifiantes !

écran tv brouillé homme nuit
Crédits : Kristopher_K / iStock

2/ La mort mystérieuse d’Élisa Lam

Elisa Lam est une jeune femme de 21 ans retrouvée morte dans le silo d’eau d’un hôtel par un agent de maintenance. Si elle a été retrouvée, c’est parce que les clients de l’hôtel se plaignaient de plus en plus du mauvais goût de l’eau.

Lors de l’enquête, on a découvert que la caméra de surveillance d’un ascenseur avait filmé la jeune femme peu de temps avant sa mort. On la voit monter dans l’ascenseur et appuyer sur tous les boutons. L’ascenseur de répond pas. Alors qu’elle se met à la porte de l’ascenseur, on la voit discuter avec quelqu’un. Or, il n’y a personne dans le couloir, elle parle seule.

Après autopsie, on ne découvrira aucune trace de stupéfiants ou d’alcool dans son corps.

Plus terrifiant encore, le Cecil Hôtel est connu pour avoir abrité des serial killers et a déjà été le lieu de nombreux drames.

3/ Le pont des chiens suicidaires

En Écosse, à Overton, il existe le pont des chiens suicidés. Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce que ces 50 dernières années, plus de cinquante chiens se sont jetés de ce pont et du même endroit !

La légende raconte qu’un homme aurait jeté son enfant du haut de ce pont, ce qui aurait maudit les lieux.

Pont d'overtoun chiens suicidaires
Crédits : Rosser1954 / Wikimedia Commons

4/ The Silent Twins

The Silent Twins, c’est le surnom que l’on a donné à June et Jennifer Gibbons. Deux soeurs jumelles qui, étant enfants, on fait le pacte de ne jamais parler à personne du monde extérieur. Elles communiquaient entre elles grâce à un langage qu’elles avaient elles-mêmes inventé ! Les Silent Twins se sont fait interner à seulement 14 ans. En effet, elles avaient commis plusieurs crimes ensemble. Lors d’une interview, Jennifer a fini par annoncer : « Je vais mourir. Nous avons décidé ». Peu de temps après, celle-ci est morte d’une myocardite aiguë. Dès lors, June s’est mise à communiquer avec le monde extérieur et vit aujourd’hui une vie tranquille.

silent twins
Crédits : True Crime & Mysteries / Youtube

5/ Massacre à la tronçonneuse, l’histoire vraie !

Et oui, peu de monde est au courant de cela, mais le film Massacre à la tronçonneuse est inspiré d’une histoire vraie !

C’est l’histoire d’Ed Gein, un jeune homme du Wisconsin. De nature efféminée, ses camarades de classe se moquent pertinemment de lui. On ne lui connait pas d’ami et il est plutôt timide et renfermé sur lui-même.

Le jour où sa mère meurt est pour lui une tragédie. Il ne s’en remettra jamais réellement. Pire encore ! Il refuse d’admettre sa mort ! Il va donc commencer par prononcer des incantations devant sa tombe. Puis il va déterrer des cadavres et ôter leur peau pour se faire un habit humain.

Ed Gein
Crédits : Wikipédia

Un jour, Bernice Worden, une femme de 58 ans disparaît de la même manière qu’avait disparu Mary Hogan, la tenancière d’une taverne de Pine Grove 3 ans plus tôt. Un témoin avait aperçu Ed roder autour du magasin de Bernice. Les policiers se rendent donc chez lui pour enquêter. En arrivant sur les lieux, ils n’imaginaient pas ce qui les attendait. En entrant, ils remarquent que des rideaux, des gants, des draps, des abat-jours, mais aussi bien d’autres choses avaient été conçus en peau humaine !

On trouvera également des morceaux de cadavre, et le corps de Bernice Worden, pendue par les pieds à une poutre, décapitée, éventrée et vidée de ses entrailles. La tête de Mary Hogan sera retrouvé dans un sac en papier. Si seulement deux meurtres lui sont mis sur le dos, treize autres femmes ont été retrouvées mortes, mais Ed explique qu’il n’avait fait que voler les cadavres…

C’est sans doute la meilleure (ou la pire) des histoires vraies terrifiantes !

6/ Wolf Creek, LES histoires vraies

Si un tueur à inspiré le film Massacre à la tronçonneuse, ce sont deux tueurs qui ont inspiré l’histoire de Wolf Creek. Il s’agit de Bradley John Murdoch, un mécanicien qui avait pris en chasse un couple de Britanniques en 2001 sur une route isolée. L’autre tueur ? Ivan Milat, surnommé « le tueur de routards ». Ce dernier a assassiné sept touristes et les a enterrés dans la forêt de Belanglo. Ces deux hommes s’amusaient à traquer leurs victimes puis à les terroriser avant de les tuer.

désert australie
Crédits : parvel / Pixabay

< /br>