Coronavirus : des masques effrayants pour encourager la distanciation sociale

©Captures Instagram intégrées dans l'article/Montage : La Liste

Yrurari est une artiste islandaise qui a eu la brillante idée de tricoter des masques effrayants pour encourager les gens à respecter la distanciation sociale dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. Bien que ces masques ne remplissent pas les normes de sécurité, cette styliste nous donne à réfléchir sur la lutte contre la covid-19 et la distanciation sociale en utilisant un côté étrange, voire peu rassurant. Bienvenue dans l’univers bizarre et effrayant d’Yrurari !

1/ Caméléon

Pour cette pièce, Yrurari s’est inspirée des animaux qui ont la capacité de se lécher les yeux. Bien entendu, rappelons-le, ce ne sont pas des masques homologués aux normes de lutte contre le coronavirus.  Mais on peut les accréditer comme faisant partie des masques mettant mal à l’aise, n’est-ce pas ?

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ýrúrarí (@yrurari) le

2/ Pour la bonne cause

En plus de faire réfléchir sur la distanciation sociale et la lutte contre le coronavirus, les œuvres de Yrurari servent aussi de bonnes causes. Pour certains de ses masques, les bénéfices de ses ventes sont partagés entre la créatrice et une association, comme ici pour l’association Women’s aid.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ýrúrarí (@yrurari) le

3/ Beaucoup de langues

Yrurari tricote elle-même ses pièces et ses masques. Celui que vous pouvez observer ci-dessous fait d’ailleurs partie de la collection du musée Textiel Museum aux Pays-Bas, dans la section art émergeant de la période du coronavirus.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ýrúrarí (@yrurari) le

4/ Serpent

On l’a dit, Yrurari s’inspire beaucoup du monde animal. Ainsi, ici la langue fourchue d’un serpent lui a certainement servi de modèle avant de l’adapter à son univers bizarre et étrange.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ýrúrarí (@yrurari) le

5/ Un look bizarre

Des langues qui poussent sur des langues. On se croirait dans un cauchemar où l’on s’est fait contaminer par un étrange parasite !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ýrúrarí (@yrurari) le