in ,

Sport chez les enfants : les bienfaits de l’activité physique régulière

Crédits : Pexels-leoleobobeo / Pixabay (montage: LaListe)

La pratique d’une activité physique est d’une importance capitale pour les personnes adultes. Nous l’oublions parfois, mais la pratique d’un sport possède de nombreux bienfaits pour les enfants. En la matière, plusieurs études ont démontré qu’une activité sportive régulière a des effets bénéfiques sur la santé des plus jeunes à bien des niveaux.

C’est entre autres pour cette raison que nous encourageons les parents dans les salles de sport telles que celles de Basics Fit afin de faire bouger nos très chères têtes blondes. Mais quels sont les avantages? C’est ce que nous allons expliquer dans cet article.

Crédits : Clker-Free-Vector-Images / Pixabay

Un meilleur développement psychomoteur pour les plus jeunes

Le propre du sport, c’est d’aider à affermir le mouvement. En effet, le principal avantage de l’activité physique chez un enfant, c’est que cela lui permet de maîtriser ses réflexes bien plus rapidement. Le développement musculaire qui s’ensuit lui permet de se doter d’une fluidité et d’une aisance dans les mouvements du quotidien.

Ce n’est pas tout. Les bienfaits de la pratique du sport chez les enfants s’étendent aussi à leur développement psychologique. L’activité physique étant pour la plupart du temps axé sur le collectif, et bien souvent la compétition, c’est l’estime de soi qui s’en trouve dopée. Effectivement, il est prouvé que les enfants pratiquant un sport, notamment en groupe, ont une meilleure image d’eux-mêmes, tout en ayant davantage confiance en leurs capacités.

De plus, l’activité physique au plus jeune âge leur permet d’être moins sujets au stress et à la dépression. Les enfants ont par ailleurs un meilleur niveau de concentration, ce qui a pour avantage de les aider à mieux s’en sortir au plan scolaire. Ceci peut s’expliquer par le fait que le sport, quelle qu’en soit la pratique, exige une mémorisation de quelques règles et une grande canalisation de l’esprit.

En outre, effectuer des efforts physiques augmente l’apport de sang dans le cerveau afin que celui-ci s’oxygène. Précisons qu’un cerveau qui reçoit davantage l’oxygène ne produit pas seulement de meilleurs résultats. Cela octroie aussi un sommeil de meilleure qualité.

Crédits : Pexels / Pixabay

L’activité physique aide à la régulation du poids corporel de l’enfant

Si l’on en croit les statistiques, l’obésité infantile a tendance à devenir la norme. Pourtant, que l’on soit adulte ou non, être en surpoids peut avoir de graves répercussions sur la santé de la personne concernée. Ainsi, dans le but d’aider les plus jeunes à avoir un bon indice de masse corporelle, la pratique du sport reste une solution à ne pas négliger avec l’éducation alimentaire.

À ce propos, rappelons que ce sont les apports en calories non utilisés qui produisent les graisses. Pour ainsi dire, pratiquer une activité physique permet de brûler toutes les graisses en trop. Si le sport permet de fortifier son corps par ailleurs, il confère à l’enfant par la même occasion la capacité de supporter aisément son propre poids.

Les bienfaits du sport chez les enfants en matière de sociabilité

En dernier ressort, nous pouvons rajouter les grains en matière de sociabilité. Faire du sport permet en effet à l’enfant d’aller vers les autres et de s’ouvrir à eux. L’observation d’une activité sportive régulière est une des solutions à portée de main pour accélérer le processus de socialisation de certains enfants. Faire du sport permet de surmonter ses peurs, notamment celle de l’autre, chez les plus jeunes.

Crédits : jatocreate / Pixabay

En définitive, on retient que le sport, même les plus insolites, apporte des bénéfices indéniables aux enfants. Cependant, il convient de savoir que toutes les activités sportives ne sont pas conseillées aux plus jeunes. C’est le cas par exemple de l’haltérophilie ou des sports extrêmes. Dans l’idéal, une simple initiation est acceptable en attendant que l’enfant acquière une meilleure maîtrise de son corps.