in

16 anecdotes et faits historiques étonnants sur les jeans

Crédits : Captures épingles Pinterest de l'article (montage: LaListe)

Nous ne prenons pas beaucoup de risques en écrivant que vous portez certainement en ce moment un jean ou que vous en avez au moins un dans votre placard, comme beaucoup de personnes sur la planète. Il faut par ailleurs vraiment être un extraterrestre pour n’avoir jamais vu ou même enfilé un vêtement en denim de sa vie. Toutefois, vos pantalons vous cachent encore bien des choses. Cette liste d’anecdotes et de faits va vous révéler  tous les secrets de vos jeans.

1/ Une origine européenne…

C’est en Italie, au début du XVIe siècle, que le denim a été inventé. Les artisans de Gênes s’en servaient alors notamment pour habiller les marins. En essayant de copier le tissu, les tisserands de Nîmes ont ensuite créé leur propre version du denim. Ces deux origines géographiques ont donné les noms de « jean » (Gênes prononcé à l’anglaise) et « denim » (venant de « de Nîmes », prononcé là aussi avec un accent so british).

2/ … pour une création américaine !

Si vous voulez souhaiter un joyeux anniversaire à votre jean, vous pouvez le faire le 20 mai. C’est en effet ce jour-là que Levi Strauss a déposé le brevet du jean en 1873. L’homme d’affaires américain vendait à l’époque des toiles de denim. Il s’est associé avec le tailleur Jacob Davis, un de ses clients, pour commercialiser les premiers modèles de pantalon conçus avec cette matière, donnant ainsi naissance à la marque Levi’s. Leurs jeans étaient conçus en premier lieu pour les travailleurs, car il est possible de glisser toutes sortes d’outils dans les poches résistantes de ces vêtements.

3/ Des rivets aux étiquettes

Ce sont les selles de chevaux qui ont servi d’inspiration pour les rivets, utilisés pour solidifier les poches. Par ailleurs, l’orange des étiquettes, où est flanqué le nom du fabricant, a été choisie pour s’accorder avec le cuivre des rivets.

4/ Le jean n’a pas toujours été le jean

Avant les années 30, on appelait les pantalons en denim « waist overalls » (« salopette à la taille » en français). Par la suite, le nom « jean » s’est implanté aux États-Unis, puis dans le monde.