in

16 anecdotes et faits historiques étonnants sur les jeans

Crédits : Captures épingles Pinterest de l'article (montage: LaListe)

13/ Des vêtements interdits

L’ancien président américain conservateur George W. Bush a interdit les jeans dans le Bureau ovale de la Maison-Blanche six jours après avoir pris ses fonctions. Ils ont aussi été prohibés en Corée du Nord, car ils symbolisaient le capitalisme et l’impérialisme américain selon les autorités. Par ailleurs, avant mai 68, ils étaient couramment bannis des universités françaises. Dans certains mariages, le jean continue à être mal vu.

14/ Des rebelles du denim

Grâce à l’influence des icônes des westerns, un genre cinématographique très en vogue à l’époque, les jeans deviennent dès les années 50 un signe de rébellion aux États-Unis. Dans les années 60, le vêtement se transforme en étendard de la contre-culture, s’invitant sur la scène de Woodstock par exemple. C’est à ce moment aussi que le denim investit les vestes et autres accessoires de mode. En Europe, mai 68 fait la part belle aux jeans qui sont portés par les étudiants contestataires sur les barricades parisiennes.

15/ Une longue carrière sur les podiums

On doit à Calvin Klein l’entrée du jean sur les podiums de haute couture. Dans les années 70, le célèbre styliste américain habille en effet ses modèles avec le fameux pantalon. Les ventes de ses créations en denim explosent alors. Quant à Yves Saint Laurent, il avoue avoir « qu’un regret, c’est de ne pas avoir inventé le jean ».

16/ Pour finir cette liste d’anecdotes et de faits sur les jeans, voici quelques chiffres

  • Il se vend plus de 73 jeans par seconde dans le monde. Sur une année, il s’en écoule donc 2,3 milliards.
  • On peut fabriquer jusqu’à 325 paires de jeans avec une unique balle de coton.
  • La production d’un seul jean demande un total de… 10 000 litres d’eau ! Une quantité dont il faut se souvenir quand on en jette à la première occasion.