in

17 chansons cultes qui sont en réalité de surprenantes reprises

Montage : Laliste

9/ Bang Bang — Nancy Sinatra (1966) / Cher (1966)

Le morceau original risque d’étonner les tympans habitués à la version de Nancy Sinatra. Depuis sa remise à la mode pour le film Kill Bill vol.1, la chanson a été revisitée par de nombreuses artistes talentueuses.

10/ Feeling Good — Muse (2001) / Nina Simone (1965) / Cy Grant (1964)

On aime beaucoup la version de Muse. Néanmoins, Nina Simone arrivera toujours à faire monter les émotions au niveau que le morceau mérite, sauf que « Feeling good » a été d’abord chanté par Cy Grant avant que la chanteuse ne sublime le titre.

11/ Cocaine — Eric Clapton (1977) / J. J. Cale (1976)

L’un des morceaux les plus connus d’Eric Clapton est en réalité une reprise. Comme souvent à cette époque, la version revisitée arriva très vite après l’originale.

12/ The House of the Rising Sun — The Animals (1964) / balades folk bien plus anciennes

Parmi les reprises cultes de chansons, « The House of the Rising Sun » est un cas d’école. Le morceau vient en effet de très très loin. Par exemple, certains musicologues citent des mélodies du 17e siècle comme de possibles origines au morceau.

13/ Knockin’ on Heaven’s Door — Guns N’ Roses (1990) / Bob Dylan (1973)

Bob Dylan est à l’origine de nombreuses reprises de chansons, tout comme ce titre popularisé dans les années 1990 par Guns N’ Roses. « Knockin’ on Heaven’s Door » a par ailleurs été composée pour la bande originale du film  Pat Garrett and Billy the Kid où Bob Dylan joue un rôle.

14/ I Fought the Law — The Clash (1979) / The Crickets (1959)

À la suite de la reprise de Bobby Fuller de 1965, Claude François a lui aussi livré son interprétation du titre des Crickets avec la chanson « J’ai joué et puis j’ai perdu ».

15/ Killing Me Softly (With His Song) — Fugees (1996) / Lori Lieberman (1971)

Même si l’on doit la première version de cette chanson mythique à Lori Lieberman, c’est Roberta Flack qui l’emmena en haut des charts sous les bons conseils de Quincy Jones et Marvin Gaye en 1972.

16/ Beggin’ — Madcon (2007) / The Four Seasons (1967)

Que cela soit la version de Shocking Blue, de Madcon, ou plus récemment celle de Måneskin, toutes viennent du même titre datant de 1967. Voilà notre innocence brisée à nouveau. (Jetez quand même une oreille à la reprise de Shocking Blue à l’occasion, elle vaut vraiment le coup !)

17/ Girls Just Want to Have Fun — Cyndi Lauper (1983) / Robert Hazard (1979)

Une version plus rock, à la limite du punk, se trouve être à l’origine du tube de Cyndi Lauper. Cette reprise plus rythmée avec guitare saturée ne laisse pas de marbre !