in ,

12 faits insolites sur le monde et l’histoire du tatouage

Crédits: Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : La Liste

7/ De l’urine comme encre de tatouage

Dans les geôles russes, les prisonniers utilisaient parfois l’urine de la personne tatouée pour confectionner des encres de contrefaçon. On pensait alors que ce liquide peu ragoûtant possédait des vertus antiseptiques.

8/ Le capitaine James Cook et le tatouage

Un des faits les plus inattendus sur l’histoire du tatouage est son lien avec le célèbre navigateur anglais James Cook. Durant une expédition en Polynésie en 1769, les dessins sur la peau des autochtones intriguèrent tellement son équipage que des marins passèrent sous les instruments des locaux. Revenus en Europe, ils propagèrent l’intérêt pour cet art, ainsi que le mot « tatouage », qui vient en effet d’un terme polynésien.

9/ Le stylo de Thomas Edison

Thomas Edison possède aussi un lien avec l’univers du tatouage. Son stylo électrique a servi d’inspiration pour créer le premier dermographe. On doit son invention à l’américain Samuel O’Reilly à la fin des années 1880.

10/ Tatouage et religion

Certaines religions, comme le christianisme, le judaïsme et l’islam ne voient pas d’un très bon œil le tatouage. Le tatoueur iranien Mohsen Karimi en a fait malheureusement les frais. En effet, la pratique est prohibée dans la république islamiste, ce qui l’a amené à être condamné à 6 mois de prison avec 100 coups de fouet… Cependant, d’autres croyances, telles que le bouddhisme ou l’hindouisme, acceptent bien mieux le tatouage.

11/ La Barbie de la discorde

La Butterfly Art Barbie a déclenché une avalanche de critiques à la fin des années 1990 aux États-Unis. Les parents se sont en effet plaints de ce modèle, car en plus d’arborer un papillon sur le ventre, la poupée était livrée avec de faux tatouages à coller sur la Barbie ou sur les enfants. L’entreprise Mattel a donc très vite abandonné sa production.

12/ Mieux vaut tard que jamais

Il n’est jamais trop tard pour s’offrir un magnifique tatouage. Jack Reynolds s’est certainement dit cela quand il s’est fait tatouer peu après son 104e anniversaire. En outre, cet Anglais a été aussi la plus vieille personne à avoir fait le Ice Bucket Challenge à l’âge de 102 ans !

Avec ces faits historiques et anecdotes insolites, vous voilà parés pour briller durant votre prochain salon du tatouage ! En connaissez-vous d’autres qui valent le coup ? Partagez-les avec la communauté en commentaire !