Légendes urbaines terrifiantes : 10 récits faux ou réels qu’on a tous cru quand on était enfant

Montage Laliste / Crédits : Valdux, junko, FOTOKITA / iStock

Bloody Mary, la Dame Blanche, tous les enfants ont déjà entendu ou raconté ces légendes urbaines terrifiantes en compagnie de leurs camarades de classe. Des légendes qui nous faisaient frissonner et peuvent encore en terrifier plus d’un/e ! Nous vous rafraîchissons la mémoire, à vos risques et périls. Lecteur/trice sensible s’abstenir…

1/ La Dame Blanche, une des légendes urbaines terrifiantes les plus populaires !

La Dame Blanche… Sans doute l’une des légendes urbaines terrifiantes les plus connues. Celle que l’on raconte ou qu’on entend quand on est enfant. La légende de la Dame Blanche raconte l’histoire d’un esprit qui se tient sur le côté de la route. Une jeune femme vêtue d’une robe blanche. Si vous la prenez en stop, à l’approche d’un virage, elle se mettra à paniquer et à pleurer de toutes ses forces avant de disparaître. En revanche, si vous refusez de la prendre, soyez certain que le prochain virage sera mortel…

Dame blanche légendes urbaines
Crédits : junko / Pixabay

2/ Bloody Mary

Cette légende urbaine terrifiante raconte l’histoire d’une jeune femme qui a perdu son bébé. Désespérée, elle se serait suicidée dans sa salle de bain, face à son miroir. Depuis, convaincue que quelqu’un est responsable de la mort de son enfant, elle apparaît à chaque fois que quelqu’un prononce son nom trois fois devant un miroir et après avoir allumé deux bougies. Si après avoir prononcé “Bloody Mary”, vous ajoutez “j’ai tué ton enfant”, l’esprit apparaîtrait et vous tuerait immédiatement !

Bloody mary légendes urbaines terrifiantes
Crédits : Horror Squad / Youtube

3/ La vieille dame et son chien

Très connue des enfants, cette histoire raconte la vie d’une vieille dame qui, pour ne pas se sentir seule, s’achète un chien. Chaque soir en allant se coucher, elle laisse sa main sortir du lit pour que son chien la lèche et que lui non plus ne se sente pas seul.

Un soir, comme à son habitude, la femme se couche et laisse sa main sortir du lit, son chien la lèche comme chaque nuit. Quand soudain, la vieille dame entend un bruit de gouttes d’eau provenant de sa salle de bain. Elle se lève, ressert le robinet autant qu’elle le peut, puis retourne se coucher. Mais les gouttes d’eau se remettent à tomber. Elle se relève, ressert une fois encore le robinet et retourne se coucher. Sa main sort toujours du lit et son chien est toujours là.

L’écho des gouttes d’eau retentit à nouveau. La vieille dame perd patience, se lève, et cette fois-ci allume la lumière de la salle de bain. Elle tombe d’effroi en voyant que le son des gouttes ne provient pas de son robinet, mais de son chien, pendu et égorgé au-dessus de sa baignoire. Mais alors… qui était sous son lit depuis tout ce temps ?

robinet nuit  légendes urbaines terrifiantes
Crédits : thoth11 / iStock

4/ La baby-sitter et l’homme au téléphone

Tout le monde connaît la soeur de la cousine d’une amie à qui c’est arrivé… Or, tout cela est faux ! Cette histoire aussi est une des légendes urbaines terrifiantes que tous les enfants connaissent. On va tout de même la raconter une fois de plus.

Un soir, une jeune femme part faire du baby-sitting. Elle arrive dans une grande maison. Les propriétaires sont très avenants et lui expliquent que les enfants sont déjà couchés. Ils sont malades et ont eu beaucoup de peine à s’endormir. Les parents partent et laissent la jeune femme seule dans la maison. Plus tard dans la soirée, la baby-sitter reçoit un coup de téléphone. Elle décroche, entend une respiration à l’autre bout de la ligne, mais personne. Une fois, deux fois, trois fois, ça ne s’arrête pas. Elle monte voir les enfants pour être certaine qu’ils dorment, et une fois en bas, un appel retentit de nouveau. Elle décroche, un homme lui demande : “Comment vont les enfants ?”

Effrayée, elle appelle la police qui lui indique un canular. Dans le doute, il lui demande de rester au téléphone plus longtemps le prochain appel pour localiser l’autre téléphone. Le téléphone sonne à nouveau et toujours pas de réponse. Elle décide de parler un peu plus pour gagner du temps. Au bout d’un moment, la conversation est coupée. Quelques secondes plus tard, le téléphone sonne à nouveau. C’est le policier qui l’appelle et qui lui ordonne de sortir immédiatement. L’appel provient de l’intérieur de la maison ! Elle court à l’étage chercher les enfants et sort de la maison. La police arrive à ce moment-là, ils entrent et arrêtent un homme qui s’apprêtait à tuer tout le monde.

femme téléphone baby-sitter légendes urbaines terrifiantes
Crédits : MilanMarkovic / iStock

5/ Mary-San No Denwa (L’appel de Marie)

Une des légendes urbaines les plus appréciées des enfants. Vous l’avez forcément déjà entendu quelque part. C’est l’histoire de Marie, une poupée en porcelaine qui, alors que ses propriétaires déménagent, est jetée à la poubelle. Se sentant trahie, elle décide de se venger et veut tuer sa propriétaire.

Installée dans sa nouvelle maison, une jeune femme reçoit un appel. Une petite voix dit : « Bonjour. C’est Marie. Je suis à la décharge ». La jeune femme pense immédiatement à un canular et raccroche. Un autre appel retentit : « Bonjour, c’est Marie. Je suis à l’épicerie du coin ». La jeune femme raccroche une fois de plus. Le téléphone sonne une troisième fois : « Bonjour, c’est Marie. Je suis devant chez toi. » Terrifiée, la jeune femme décide d’aller voir dehors et ouvre sa porte d’entrée pour jeter un oeil dans le jardin. Le téléphone sonne une fois de plus : « Bonjour, c’est Marie. Je suis derrière toi ». Le lendemain, on retrouvera le cadavre de la jeune femme, poignardée à maintes reprises.

Poupée porcelaine Marie légendes urbaines
Crédits : FOTOKITA / iStock
Légendes urbaines terrifiantes : 10 récits faux ou réels qu’on a tous cru quand on était enfant
noté 5 - 1 vote[s]