in

Les scandales et polémiques les plus retentissants de l’histoire des Oscars

Crédits: Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : La Liste

6/ 1993 : Susan Sarandon, Tim Robbins et Richard Gere, l’exclusion à vie

On ne rigole pas avec les discours politiques durant la cérémonie. Certains acteurs l’ont même appris à leurs dépens. En 1993, Susan Saradon et Tim Robbins ont dénoncé sur scène le sort des personnes infectées par le VIH à Haïti. Durant la même soirée, Richard Gere a quant à lui critiqué l’invasion chinoise du Tibet. Les organisateurs n’ont pas vraiment apprécié leur intervention et les ont bannis à vie de la cérémonie. Cela n’a toutefois pas duré et ils ont tous pu refouler le tapis rouge quelques années plus tard.

7/ 2000 : Angelina Jolie et son étrange relation avec son frère.

Durant la première remise des prix du nouveau millénaire, Angelina Jolie s’est fait remarquer, et pas uniquement pour son oscar du meilleur second rôle féminin dans Une vie volée. Elle a en effet embrassé son frère sur le tapis rouge et a dit pendant son discours de victoire : « I’m in shock and I’m so in love with my brother right now… » (“Je suis sous le choc et je suis tellement amoureuse de mon frère actuellement” en français).

8/ 2017 : La grosse bourde

L’annonce du meilleur film est le point culminant de la cérémonie. Celle de 2017 restera dans l’histoire des Oscars comme un des plus gros loupés du gala. On a en effet déclaré dans un premier temps La La Land vainqueur. Toutefois, une erreur avait eu lieu dans les coulisses et ce n’est pas le bon carton qui a été lu. La bourde a été signalée alors que l’équipe de La La Land était déjà sur scène. C’est le malheureux producteur qui a finalement annoncé la nouvelle au micro ainsi que le nom de son concurrent victorieux Moonlight.  

9/ Les scandales sur l’attribution des Oscars

Bon nombre de remises d’Oscar ont provoqué la gêne d’une partie de l’audience, quand elles n’ont tout simplement pas déclenché de virulentes polémiques. C’est le cas du réalisateur Elia Kazan en 1999 qui n’a pas été applaudi par tous à cause de ses dénonciations durant le Maccartisme. De même, du fait des accusations de viols (notamment sur mineurs) qui pesaient sur lui, les récompenses reçues par Roman Polanski pour Le Pianiste en 2003 ont indigné l’assemblée. La victoire de Casey Affleck, accusé par deux femmes d’agression sexuelle, en 2018 a suscité la colère d’une partie des spectateurs. Que dire d’Harvey Weinstein, de ses 81 Oscars glanés durant sa carrière de producteur et de sa condamnation à 23 ans de prison ferme pour viol ainsi que pour agression sexuelle… ?

10/ 2019 : Kevin Hart, l’abandon

Engagé pour présider la cérémonie de 2019, l’acteur et l’humoriste américain Kevin Hart était aux anges. Toutefois, après sa nomination, des internautes ont déterré des tweets homophobes sur son compte. Face aux nombreuses critiques, il a finalement abandonné son poste. Depuis, les Oscars se déroulent sans présentateur attitré.

Nul doute que bien d’autres scandales et polémiques viendront entacher les prochaines cérémonies des Oscars ! D’ailleurs, nul besoin de traverser l’Atlantique pour en trouver dans ce genre d’événements, car l’histoire du Festival de Cannes est tout aussi marquée par les controverses. Mais ne boudons pas notre plaisir cependant, car les strasses et paillettes continuent de nous faire rêver et même de nous inspirer !