Noël en fonction de son âge : 10 façons de voir les fêtes de fin d’année avec humour

Montage : Laliste.net

La magie de Noël fait-elle effet à tous les âges ? On ne saurait l’appréhender de la même manière à 3, 20 ou 60 ans…

Si les fêtes de fin d’année sont synonymes de cadeaux sous le sapin pour les enfants excités, pour les parents, ça se traduit plutôt par un cruel vide dans le porte-monnaie, et des économies à réaliser des mois avant de se transformer en généreux Père Noël… La magie de Noël opère-t-elle chez toutes les générations ? Voici 10 états d’âme en fonction de son âge.

1/ À 4 ans : tiraillé(e) entre le plus beau jour du monde et la peur du Père Noël

Le Père Noël, une étrange créature, qui peut effrayer plus d’un bambin ! Mais les cadeaux qui arrivent sous le sapin sans raison éclipsent sûrement cette vision d’horreur. Et surtout les cadeaux des autres, qui ont toujours l’air tellement mieux, après coup… La magie de Noël est palpable.

magie de Noël
Montage : Laliste.net

2/ À  7 ans : entre doutes sur le Père Noël et excitation de la veille

À 7 ans, on commence à sérieusement se poser des questions. C’est l’âge de raison après tout, non ? Mais l’excitation qui monte la veille des cadeaux éclipse le mystère qui auréole le Père Noël. Et l’indigestion de chocolats a pour but de laver le cerveau pour de bon.

3/ À 10 ans : s’ennuyer au repas de famille en attendant désespérément de sortir de table pour aller jouer ou regarder les films de Noël à la télé

Et puis déclarer à tous ses petits cousins sur son passage que le Père Noël n’existe pas. Histoire de venger vos camarades de classe qui vous ont fendu le coeur en vous l’annonçant à la récré. C’est pas beau, ça.

4/ À 15 ans : Demander à ses potes par texto ce qu’ils ont eu comme cadeaux et vous faire mousser en listant les vôtres

Remercier aussi ses grands-parents pour ce chèque généreux qui vous semble être un début de fortune. Et le dépenser en cochonneries diverses et variées… Ah la magie de Noël adolescente !

5/ À 18 ans : Découvrir les joies du vin à la table de Noël et tenter de séduire ses cousin(e)s (pour de faux)

Voilà qui va faire passer le repas de Noël tout seul : l’alcool ! Vous assumez votre statut de majeur(e) comme jamais et parlez même plan cul avec vos cousin(e)s pour faire l’intéressant(e).

magie de noël
Montage : Laliste.net

Noël en fonction de son âge : 10 façons de voir les fêtes de fin d’année avec humour
noté 5 - 2 vote[s]