Un graphiste teste l’effet de 20 drogues différentes pendant 20 jours en reproduisant le même dessin

Capture Pinterest : Brian Pollett/Montage : Laliste.net

20 jours, 20 drogues. A raison d’une par jour. Un pari complètement fou que s’est lancé Brian Pollett, graphiste atypique. Celui-ci a eu l’idée de tester l’effet du GHB, du poppers, de l’éther, de l’alcool, ou encore de la MDMA (sans parler de l’amour, si tant est qu’on le considère comme une drogue !) sur sa capacité à dessiner. Et observer les différences que celles-ci pouvaient créer sur son coup de crayon. Une expérimentation un brin loufoque, voire plus ou moins risqué pour sa santé. Un soupçon marginal, non ?

Jour 1 : Butylène

Jour 2 : GHB

Jour 3 : Codéine

Jour 4 : THC

Jour 5 : Alcool

Jour 6 : Protoxyde d’azote

Jour 7 : Cocaïne

Jour 8 : Psilocybine

Un graphiste teste l’effet de 20 drogues différentes pendant 20 jours en reproduisant le même dessin
noté 5 - 1 vote