Faire le mort n’est pas aisé ! 10 personnes qui ont simulé leur décès et raté misérablement

Crédits photo : Pixabay

Si vous souhaitez faire le mort et par la même occasion, faire croire à votre décès, il y a quelques étapes basiques par lesquelles vous devrez passer pour que votre tentative fonctionne…

Primo, faites croire aux gens que vous êtes mort. Deuzio, partez loin de chez vous pour aller dans un endroit où personne ne pourra vous reconnaître. Tertio, créez une nouvelle identité et essayez de changer votre apparence autant que possible. Quarto, faites profil bas : ne vous faites pas remarquer et respectez la loi. Ces conseils vous semblent basiques, élémentaires et évidents, mais ils ne l’étaient pas assez pour ces 10 personnes qui ont mis à mal leurs plans diaboliques.

1/ Michael Rosen

En 2010, Michael Rosen doit comparaître devant la justice pour avoir conduit malgré sa suspension de permis. Ce n’était pas le seul élément à charge, car il était également accusé par sa petite amie de vol. Dans une tentative désespérée de fuir la justice, il déclara que Michael Rosen était mort et se fit passer pour son frère. Il est même allé jusqu’à présenter au juge un certificat de décès. Après ça, les charges furent abandonnées.

L’histoire aurait pu s’arrêter là s’il n’était pas en liberté conditionnelle et surveillé par un agent. Imaginez la surprise de ce dernier quand il apprend ce décès alors que Michael semblait en bonne santé une semaine avant. Il découvre alors des erreurs sur le certificat : la ville de “Saugus” qui devient “Saugas” et le cimetière, Temple Israel Cemetery qui se transforme en “Isreal Cemetery”. L’agent découvre que le document a été téléchargé en ligne et rempli par Michael lui-même. L’imposteur aura le droit à 3 ans de prison.

juge au tribunal maillet
Crédits photo : Pexels.com

2/ Harry Gordon

En juin 2000, Harry Gordon, multimillionnaire, disparaît en bateau non loin de Sydney. On retrouve son navire sans son corps, mais avec moult cadavres de bouteilles de champagne. L’année suivante, le médecin légiste le déclare mort, estimant qu’il était sans doute passé par-dessus bord. En réalité, l’imposteur prit un nouveau nom avec un faux passeport, voyagea et se maria avec sa seconde femme.

La supercherie fut découverte 4 ans plus tard, quand il tomba nez à nez avec son frère aîné. Ce dernier le confronte et découvre la vérité. Certainement paniqué, Harry décide porter plainte contre son propre frère. Faute à pas de chance, sa première femme savait que la mort était fausse, incarcérée 5 mois pour avoir joué le jeu. Harry passa quant à lui 1 an en prison. Il décide ensuite d’écrire un livre pour expliquer les raisons de son acte. Finalement, il continuera sa vie normalement, sa seconde femme à ses côtés malgré le mensonge. Ah, l’amour…

bateau en mer
Crédits photo : Pexels.com

3/ Alfredo Sanchez

Rusé comme un sioux, l’anglais Alfredo Sanchez décide de contracter de lourds endettements pour mettre en place une assurance vie de 500 000 livres. Sa femme déclare alors à son employeur qu’il est mort, certificat de décès à l’appui. Cette dernière empocha l’argent de l’assurance et ils refirent leur vie dans un autre pays.

Mais Alfredo, généreux dans sa vie d’avant, avait prêté à un ami une carte de réductions pour employés. L’ami en question fut arrêté quand il tenta d’acheter un CD avec la carte. Une fois au poste, il décide d’appeler Alfredo qui lui répondit. La police fit alors une enquête et découvrit tout. La femme d’Alfredo fut arrêtée à l’enterrement de sa sœur, qui elle, était vraiment morte. Sa peine fut de 2 ans. Alfredo fut lui arrêté en Australie et emprisonné pendant 5 ans. Merci Elvis…

CD vinyle Elvis
Crédits photo : Pexels.com

 4/ Kimberly Du

En 2005, Kimberly, 36 ans, doit comparaître pour plusieurs infractions routières. Peu avant, le juge reçoit une lettre lui apprenant son décès. La notice nécrologique semblait venir du site de la ville des Moines où vivait Kimberly. Le juge décide d’abandonner les charges.

Le plan semblait fonctionner jusqu’au jour où elle se fait arrêter, en janvier 2006. Soit 19 jours seulement après sa prétendue mort. C’est ainsi que les policiers découvrent la vérité. Résultat ? 2 ans de probation, une amende de 500 dollars et l’obligation de se faire soigner pour son addiction à la drogue.

faire le mort voiture
Capture YouTube : “Life Before and After Smartphones: 10 Funny Situations”, Crafty Panda

5/ Alison Matera

La jeune femme de 27 ans chantait alors dans une chorale, mais souhaitait arrêter et n’osait pas l’avouer pour ne pas heurter ses amis. Au lieu de choisir l’honnêteté, elle préféra raconter qu’elle avait le cancer. Fin 2007, elle leur annonce qu’elle arrête le traitement pour passer aux soins palliatifs. Les membres de l’église reçoivent alors des appels d’une infirmière et de sa soeur pour leur annoncer sa mort. Le corps serait envoyé à ses parents et une cérémonie en son honneur se ferait (sans lui).

Avec leurs oreilles de mélomanes, les choristes remarquent une étrange ressemblance entre les voix des appels et celle d’Alison. Ils ne mirent pas en doute le décès, mais furent très surpris de voir la sœur d’Alison arriver aux funérailles. Celle-ci ressemblait comme deux gouttes d’eau à la défunte… En fait, Alison était en fait curieuse de savoir qui allait venir à son enterrement ! La vérité a éclaté après un appel à la police suite à la cérémonie. La jeune femme n’a pas été punie par la loi, mais pas sûr que les sentiments de ses amis n’ont pas été heurtés…

statues
Crédits photo : Pexels.com

Faire le mort n’est pas aisé ! 10 personnes qui ont simulé leur décès et raté misérablement
noté 4.6 - 5 vote[s]