in

8 anecdotes sur les puzzles qui vont mettre votre cerveau en pièces

Crédits : Magda Ehlers (Pexels)

Les puzzles… Pour certaines personnes, ce sont des jeux qui leur rappelleront leur enfance. Pour d’autres, ces petites pièces sont une véritable obsession. Quoi qu’il en soit, on s’est tous déjà penchés sur un de ces casse-tête intemporels pour voir émerger l’image promise par la boîte. Depuis son invention au 18e siècle par ailleurs, l’engouement pour ce jeu a touché toute la planète. De quoi faire naître un tas d’anecdotes étonnantes et méconnues sur les puzzles ! On vous en livre huit dans cette liste.

1/ Le plus vieux puzzle du monde

Les premiers puzzles, appelés dissected maps, dateraient des années 1760. On doit leur création au cartographe anglais John Spilsbury. Ce dernier voulait faciliter l’apprentissage de la géographie auprès des enfants par le biais d’un jeu. Il a donc collé des cartes sur des planches de bois, puis les a découpées à l’aide d’une scie sauteuse. Appelé jigsaw, cet outil a donné le nom, toujours en vigueur en anglais, de jigsaw puzzle. Voilà qui éclaire même sur l’origine du nom de John Jigsaw Kramer, le terrible « Tueur au Puzzle » de la série de films Saw.

anecdotes puzzles plus vieux du monde
Un des premiers puzzles créés par John Spilsbury pour apprendre aux enfants la géographie européenne.

2/ Un puzzle humain

Les pièces de puzzle sont un motif qui se retrouve parfois tatoué sur des épidermes. Surnommé « The Enigma », Paul Lawrence a toutefois poussé l’idée plus loin. En 1992, cet artiste américain s’est en effet lancé dans un projet fou de transformation corporelle. Au fil des années, il a modifié le contour de ses oreilles, a ajouté des cornes sous la peau de son crâne, s’est fait percer à de multiples endroits… Son changement le plus visible et sans doute le plus impressionnant reste néanmoins le tatouage qui recouvre tout son corps. Cette œuvre incroyable est composée de 2 123 pièces de puzzle, un record du monde.

3/ Le symbole de l’autisme

On associe souvent la pièce de puzzle à l’autisme. Cette symbolique est née en 1963 quand l’organisation anglaise National Autistic Society a adopté la pièce de puzzle comme logo, sans toutefois consulter préalablement des personnes touchées par l’autisme. Depuis, l’objet est utilisé pour sensibiliser la population ou pour marquer son soutien. Néanmoins, ce symbole est de plus en plus critiqué par des personnes autistes. Pour elles, la pièce de puzzle véhiculerait une image infantilisante, aussi mystérieuse qu’incomplète, d’un trouble qu’il faudrait soigner à tout prix.

4/ Combien de temps pour résoudre un puzzle ?

Cela dépend de la difficulté du puzzle et de l’expérience de la personne le résolvant. Mais voici un petit récapitulatif concocté par le site puzzleaddict.fr :

  • 500 pièces : 2 à 6 heures
  • 1000 pièces : 6 à 8 heures (moins pour quelqu’un d’expérimenté)
  • 2000 pièces : 15 à 20 heures
  • 5000 pièces : 36 à 64 heures