Animaux fugueurs : 10 récits glaçants de prédateurs dangereux échappés de leur captivité

Montage Laliste / Crédits : fxxu, morfar, ajoheyho / Pixabay

La sécurité, que ce soit dans les zoos, les animaleries ou les cirques, est toujours optimisée de manière à ce qu’aucun animal ne s’échappe. Malheureusement, il y a parfois des ratés et certains animaux dangereux parviennent à s’enfuir. Parfois, les choses se terminent bien, d’autres pas… Dans tous les cas, qu’on se le dise, la captivité ne convient pas aux animaux sauvages plus ou moins dangereux. Ne vaudrait-il mieux pas leur laisser leur liberté ?

10/ Un aigle royal, Londres

En 1965, Goldie, un aigle royal, s’est échappé d’un zoo de Londres. Pendant ses 12 jours de fuite, l’oiseau a été une véritable « vedette » nationale. De nombreux appels et lettres ont été reçus par le zoo dans lesquels les habitants donnaient des conseils aux employés concernant la façon de capturer l’aigle. Après de nombreuses tentatives de capture, c’est finalement le second du gardien de zoo qui a réussi à attraper l’aigle en l’appâtant avec un lapin mort accroché à une corde. Une fois que Goldie est apparu, il s’est approché lentement et l’a attrapé à mains nues !

Au cours de sa « cavale », l’aigle, dangereux prédateur, ne s’en est pris “qu’à” un canard dans le jardin d’un ambassadeur américain en Grande-Bretagne, ainsi qu’à deux terriers. Quelque temps plus tard, l’oiseau s’est de nouveau échappé, 4 jours cette fois-ci…

aigle animaux dangereux
Crédits : morfar / Pixabay

9/ Un takin très taquin

Le takin est un animal d’Asie vivant généralement dans les chaînes de montagnes d’une altitude de 1500 m minimum. A cause de la chasse, l’espèce est en nette diminution. Un takin de 363 kg a réussi à s’échapper d’un zoo en mai 2018. En effet, un matin, alors qu’un vétérinaire venait faire une intervention de routine, l’animal s’est mis à charger les barrières à maintes reprises jusqu’à ce que celles-ci lâchent. En s’enfuyant, il a blessé 2 employés (sans gravité) et a cavalé pendant une heure avant d’être attrapé par sédatif et remis dans son enclos.

Takin animaux dangereux
Crédits : skeeze / Pixabay

8/ Un python, un des animaux fugueurs les plus dangereux, Canada

Cette affaire-là ne s’est pas aussi bien terminée que les deux précédentes. Effectivement, c’est en 2013 qu’un python s’est échappé d’une animalerie canadienne. Ce serpent, qui mesurait plus de 4 mètres s’est faufilé dans les systèmes de ventilation d’une maison jusqu’à la chambre de deux enfants. Ces deux enfants n’étaient là que pour passer la nuit chez leur ami, dont le père était le propriétaire de l’animalerie. Ce n’est que le lendemain matin que le père est entré dans leur chambre, retrouvant les deux enfants morts, tous deux étranglés par le python.

Python animaux dangereux
Crédits : Mikkekylilt / Pixabay

7/ Des crocodiles, ces animaux dangereux aussi rapides que l’éclair, Thaïlande

En 2017, alors que des inondations font rage en Thaïlande, une dizaine de crocodiles arrivent à s’échapper. Comment ? Après tout, ils ne sont pas si discrets que cela. Mais les inondations les ont aidés et leur lenteur est un mythe. Alors que les habitants doivent se protéger des inondations, ils doivent maintenant faire face à des crocodiles. Bilan ? 18 morts… Sans compter les victimes des inondations.

Crocodile animaux dangereux
Crédits : skeeze / Pixabay