in

Les catastrophes naturelles les plus meurtrières de l’Histoire

Crédits: Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : La Liste

Face à la nature, nous sommes bien peu de chose et cette liste des catastrophes naturelles les plus meurtrières de l’histoire va vous le rappeler. En effet, entre les tremblements de terre, les inondations ou encore les tornades, notre très chère terre peut rapidement se transformer en enfer pour celles et ceux qui se retrouvent aux mauvais endroits au mauvais moment. 

13/ Chute de grêle : Moradabad (Inde, 1888)

C’est en Inde, le 30 avril 1888, que la chute de grêle la plus meurtrière a eu lieu. 246 personnes ainsi que plus de 1 600 animaux ont péri sous des grêlons qui étaient aussi gros que des oranges selon les témoins.

12/ Tornade : Daulatpur et Saturia (Bangladesh, 1989)

On estime à 1300 le nombre de victimes de la tornade de Daulaptur-Saturia au Bangladesh. Nommée d’après les villes détruites, elle n’a laissé que des ruines sur une zone de plus de 15 kilomètres carrés. Les populations pauvres entassées dans des bidons-villes ont payé un lourd tribut dans cette catastrophe. Le pays est par ailleurs une des nations les plus touchées par les tornades.

11/ Éruption limnique : Lac Nyos (Cameroun, 1986)

Une éruption limnique se caractérise par un rejet massif de gaz volcaniques emprisonnés en fond d’un lac (du CO2 notamment). Plus denses que l’air, ces gaz retombent autour de l’étendue d’eau en asphyxiant ou brûlant tout ce qui vit à proximité. C’est ce qu’il s’est passé en 1986 au lac Nyos au Cameroun où plus d’un kilomètre cube de dioxyde de carbone a été expulsé du volcan. Plus de 1700 personnes ont trouvé la mort, certaines étouffées dans leur sommeil.

10/ Feu de forêt : Peshtigo (États-Unis, 1871)

Peshtigo, qui est située dans le Wisconsin aux États-Unis, est la communauté qui a été la plus touchée par ce feu de forêt géant, donnant ainsi son nom à cette catastrophe d’une ampleur colossale. On estime entre 1500 et 2500 le nombre total de victimes.

9/ Blizzard : Iran (1972)

Une série de tempêtes a provoqué le terrible blizzard de 1972 en Iran. Près de 8 mètres de neige se sont abattus sur le nord-ouest du pays. 200 villages ont été détruits et on dénombre environ 4 000 personnes mortes de froid ou de faim.

8/ Avalanche : Huascarán (Pérou, 1970)

C’est un violent tremblement de terre qui a causé l’avalanche du mont Huascarán au Pérou en 1970. Celle-ci a déferlé à 200 km/h, ensevelissant dix villages sous une couche de glace et de roches d’une épaisseur comprise entre 12 et 30 mètres. Entre 18 000 et 22 000 personnes ont péri et l’on a retrouvé que 400 survivants dans les ruines.

7/ Glissement de terrain : Vargas (Venezuela, 1999)

De violentes pluies ont causé ce glissement de terrain massif qui tua entre 10 000 et 30 000 personnes dans l’État de Vargas au Venezuela. De nombreuses maisons situées au bord de mer ont été rejetées à l’eau. Les habitations situées à l’intérieur des terres ont quant à elles été ensevelies par une vague de boue de 3 mètres qui déferla sur la région.