Grignotage à gogo : 10 faits surprenants sur nos snacks préférés !

Montage : Laliste.net

Des snacks qui ont des choses à cacher ! Découvrez leur histoire, et quelques anecdotes surprenantes…

Grignoter entre les repas n’est pas très bon pour la santé. Mais on peut bien s’octroyer un petit plaisir de temps en temps ! Entre les chips, les biscuits et les bonbons,on a l’embarras du choix. Mais cette liste de snacks va peut-être vous faire changer d’avis… On ne vous fait pas plus attendre, voici 10 faits surprenants sur nos snacks préférés !

1/ Le bretzel, un snack trempé dans du bicarbonate

Cette pâtisserie salée très populaire dans l’Est de la France et en Allemagne réconforte les papilles ! La brioche est préparée avec amour avant d’être modelée en petits pains à la forme toute particulière. Mais savez-vous comment le bretzel obtient sa croûte brune et croustillante ? Avant de passer les bretzels au four, ils sont trempés dans de l’eau chaude mélangée à du bicarbonate de soude ! Sans cela, vos bretzels ressortiraient du four blancs comme neige…

bretzels snacks
Crédits : moerschy/Pixbay

2/ Les fruits secs et les arachides, des snacks sains, mais à éloigner de son régime

Les pistaches, les noix de cajou ou les cacahuètes… légèrement salées ou non assaisonnées, un délice ! La plupart des gens pensent que les fruits secs et les arachides sont une source saine de grignotage. Mais c’est faux : par exemple, 30 g de pistaches crues représentent environ 174 kg/calories. Pour les noix de cajou rôties, c’est 199 kg/calories. Les lipides qu’elles contiennent font beaucoup grossir, il ne vaut mieux pas en manger tous les jours.

fruits secs snacks
Crédits : piviso/Pixabay

3/ Les frites industrielles, des snacks potentiellement cancérogènes

Ces bâtonnets de pommes de terre baignées dans l’huile en font rêver plus d’un. La notoriété mondiale des frites les a menées à accompagner de nombreux plats… mais elles aussi seules. Cependant, il ne faut pas en abuser, car elles sont caloriques, mais aussi bourrées d’acrylamide. Cette substance cancérogène apparaît dans les aliments riches en amidon après une cuisson à forte température. Il est alors conseillé de préparer ses frites soi-même, en faisant attention à ce que l’huile ne dépasse pas 120 °C.

frites snacks
Crédits : Ande_Hazel/Pixabay

4/ Les pâtes de fruits, des snacks sucrés qui pour une fois, ne nous arnaquent pas sur la marchandise

Si vous les préparez vous-même ou les achetez chez un fabricant fiable, vous pouvez être sûr que ces confiseries contiennent vraiment du fruit ! Les plus populaires sont faites à base de coing, mais tous les fruits sont déclinables. La cuisson est beaucoup plus rapide à basse température, avec un laps de temps très court. Tout comme pour la confiture, on utilise de la pectine pour gélifier la préparation. Les pâtes de fruits sont donc très faciles à réaliser et 100% naturelles. Par contre, attention au sucre !

pates de fruits snacks
Crédits : Max Pixel

5/ Le fromage, un snack présuré pas toujours éthique

Il se décline sous de nombreuses formes : seul, en arôme de biscuit ou en accompagnement. Le fromage est toujours un régal pour ses amateurs ! Mais sachez que la majorité des fromages est fabriquée à base de présure. Il s’agit d’un coagulant qui se trouve dans le quatrième estomac des jeunes bêtes, qu’on appelle aussi “caillette”. Le seul moyen de l’obtenir est de faire macérer des caillettes après avoir abattu de petits ruminants, d’où une partie du questionnement actuel sur la consommation du lait. Néanmoins, il existe des coagulants d’origine végétale, ou qui se développent avec la fermentation.

fromage snacks
Crédits : Google Images

Grignotage à gogo : 10 faits surprenants sur nos snacks préférés !
noté 5 - 2 vote[s]