in

Les allergies alimentaires les plus courantes chez l’enfant et l’adulte

Crédits: piotr_malczyk-BrianAJackson-istock/Montage : La Liste

7/ Les fruits à coques

Les fruits à coques réunissent plusieurs types de « noix » : amandes, pistaches, noisettes, noix de cajou, de pécan, du Brésil, etc. En Europe, elles sont la cinquième cause des allergies alimentaires chez l’adulte. On peut très bien avoir une mauvaise réaction pour une sorte de fruits à coques et pas pour d’autres, même si des cas d’allergie croisée entre elles demeurent possibles.

8/ Le lait

L’allergie aux protéines du lait de vache touche 1 à 3 % des bébés dans le monde, mais disparait dans la majorité des cas en grandissant. Elle reste donc assez rare chez l’adulte. Notons aussi qu’une allergie croisée peut se manifester pour la viande de bœuf.

Crédits : bit245/istock

9/ La moutarde

La moutarde est la cinquième réaction allergique à se manifester chez l’enfant. Elle est néanmoins beaucoup plus rare à l’âge adulte. De plus, les personnes qui en souffrent peuvent être sensibles à d’autres épices. Le plus souvent, l’allergie se déclenche après ingestion, à l’issue d’une activité physique.

Crédits : Olesia-Shadrina/istock

10/ Le céleri

Peu commune chez les enfants, l’allergie au céleri touche bien plus les adultes, notamment en France, en Suisse et en Allemagne. Moins d’un gramme du légume permet de déclencher une réaction et il serait aussi responsable de 30 % des chocs anaphylactiques !

11/ Les graines de sésame

Contrairement à la France, beaucoup de pays ne pratiquent pas l’étiquetage systématique informant sur la présence de sésame, ce qui rend la détection de son allergie difficile. Les changements de régime alimentaire et son utilisation dans les enseignes de restauration rapide font que les allergies aux graines de sésame sont de plus en plus répandues.

12/ Lupin

Utilisé comme farine ou consommé en apéritif, le lupin peut aussi provoquer de mauvaises réactions. Les personnes allergiques aux arachides auraient par ailleurs bien plus de chances que d’autres de l’être au lupin.

allergies alimentaires lupins
Crédits : nataliaspb/istock

Nous pouvons citer les sulfites et anhydrides sulfureux comme origines courantes d’allergies alimentaires. Les changements de régime peuvent également être des déclencheurs, ce qui doit être pris en compte si l’on veut devenir végétarien par exemple. Le terrain génétique est également un facteur déterminant. Ainsi, si vos deux parents sont allergiques à un type d’aliments, vous êtes plus susceptible d’en développer une !

Source : 1 / 2