in

Le top des Darwin Awards : 6 morts insolites dont il faut mieux rire

Crédits : nito100(iStock) / karatara(Pexels)

Les Darwin Awards récompensent chaque année les décès les plus bêtes survenus sur notre pauvre Terre. On a épluché les archives du site afin de vous traduire les histoires les plus cocasses et funestes des années 1990. Entre manque de jugeote, ego exacerbés et jeux débiles, les Darwin Awards montrent un panel atterrant de morts plus ridicules les unes que les autres. Cela arrive même aux meilleurs !

1990 : L’importance de choisir sa cible avec soin

Le 3 février 1990 à Washington, un homme décide de cambrioler une armurerie en plein jour. Néanmoins, il commet un certain nombre d’erreurs qui vont lui être fatales. Avant de rentrer dans le magasin, le voyou contourne une voiture de police parquée devant l’enseigne, ce qui aurait dû lui mettre la puce à l’oreille. À l’intérieur de l’armurerie qui est bondée de clients, l’agent des forces de l’ordre prend tranquillement un café avant de commencer son service.

Pas démonté par la quantité de signaux que le destin lui envoie, le voleur tire au pistolet dans le plafond du magasin afin d’asseoir son autorité. Toutefois, au lieu d’effrayer tout ce petit monde, son geste a l’effet inverse. L’ensemble de l’assistance étant armé, les occupants de la boutique répliquent et abattent ce truand pas très attentif.

armurerie ici arme
Crédits : Richard Villalonundefined undefined / iStock

1994 : Il faut demander avant de se servir

La nuit du 7 septembre 1994 un voleur plein d’astuces repère un camion isolé dans un centre de tri d’Alexandrie en Australie. Aussi motivé qu’avide, il projette de s’emparer du bloc moteur de l’imposant véhicule. Néanmoins, au lieu de le dérober par le haut à l’aide d’une petite grue et de plusieurs complices, il décide de le faire passer par le bas. L’homme rampe alors sous le camion, puis commence à desserrer les boulons de la machine. Soudain, le moteur se détache, et là c’est le drame. Le pauvre meurt sur le coup, la tête écrabouillée sous le bloc de métal.

Interrogé par les forces de l’ordre le lendemain, un employé de centre de tri raconte que le véhicule allait partir à la casse. L’entreprise s’en serait donc volontiers débarrassée si quelqu’un en avait fait la demande.

camion
Crédits : vitpho / iStock

1995 : David contre cactus

Voulant impressionner ses amis avec son imposant fusil à pompe, David décide de tirer sur un cactus de l’État d’Arizona aux États-Unis. Sauf que l’homme s’en prend à plus costaud que lui, ce qui est rarement une bonne idée, même en étant équipé d’un gros calibre. Le cactus est en effet un Goliath de huit mètres de haut !

David met en joue le colosse et appuie sur la gâchette. La chevrotine sort de l’arme et s’abat sur la plante telle une pluie de métal. Blessé, le cactus commence à chanceler. Certainement hilare, David a tout juste le temps de crier un « timber » moqueur avant que le tronc cède… et que le cactus tombe sur le pauvre homme. Il s’agit de l’une des morts les plus épineuses des Darwin Awards. Par ailleurs, elle ne serait pas arrivée si David avait attaqué son ennemi avec une arme plus légère… comme une fronde chargée de pierres.

cactus désert
Crédits : davelmorgan / iStock