11 expériences psychologiques insolites tirent des conclusions complètement inattendues sur la société

Crédits : Dandad.org/Dove

Quand on fait confiance, il se trouve qu’on est plus souvent surpris que déçu. Quand on est félicité, on a envie de se donner encore plus. Pourtant, il est plus courant de se faire remonter les bretelles quand ça ne va pas plutôt que dire ce qui va bien quand on a fait un exploit ! Un comportement typiquement français, ou résolument humain ? Des scientifiques ont planché sur plusieurs de ces sujets de société, menant des expériences insolites, pour observer des résultats qui ne le sont pas moins…

1/ Des champs de fruits et légumes en libre service : inciteraient-ils à payer ou à voler ?

En Allemagne, plusieurs champs en bordure de route permettent aux passagers de se servir librement en fruits et légumes. Une cagnotte est placée à côté avec un tableau des prix pour payer ses denrées. Alors, laisser des produits sans surveillance serait-il un gage de confiance ? Il semblerait que oui ! Les vols seraient très rares, et les gens laisseraient souvent plus d’argent que prévu. Bon, on imagine que cela ne se passe pas comme ça dans tous les pays… Mais c’est un bon début !

2/ Des amendes favorables pour récompenser une bonne “conduite” : inciteraient-elles les conducteurs à rouler moins vite ?

C’est bien connu, on dit toujours ce qui ne va pas. Et si on commençait à dire ce qui va bien ? Un leitmotiv que la Suède a appliqué sur ses routes : si les radars continuent d’enregistrer les chauffards, ils enregistrent aussi les conducteurs responsables, leur envoyant une lettre pour les féliciter de leur bonne conduite et leur proposer de participer à une tombola. Et l’argent à la clé n’est autre que celui payé par les PV ! Ingénieux. Mais qu’en est-il dans les faits ? Dans le pays, la vitesse aurait été réduite de 22 % sur la portion en question. Un bon point !

Crédits : Capture vidéo Autonewsinfo

3/ Un escalier musical installé à côté d’un escalator : inciterait-il les gens à faire plus de sport ?

Le gouvernement suédois n’en finit pas de surprendre. Cette fois, c’est avec un piano géant qu’il démontre de nouveau son imagination. Installée à côté d’un escalator, une toile musicale géante en forme de piano permet aux piétons de faire sonner des notes de musique rien qu’en montant les marches. Une façon d’inciter les gens à prendre les escaliers. Ovation triomphale : le dispositif a été emprunté 66 % de fois plus que l’escalator ! Depuis le succès, de nombreuses capitales ont copié le concept.

4/ Un illustrateur du FBI dessine des portraits de femmes à partir de leur propre description, puis de celle de personnes extérieures : les inciterait-elles à se voir différemment ?

Un dessinateur spécialisé habitué à esquisser les portraits des criminels recherchés par le FBI a été mis à contribution pour cette étonnante expérience : il a dessiné plusieurs portraits de femmes à partir de leur propre description, sans les regarder. Il a ensuite demandé à une personne extérieure qui les a croisé une minute plus tôt de se livrer au même exercice, délivrant alors un autre dessin. Le résultat est frappant : les femmes se voient très différemment du regard extérieur, exagérant leurs défauts ou complexes. Voir la vidéo.

Crédits : Dandad.org/Dove

5/ Des produits venants d’un autre pays enlevés des rayons d’un supermarché, qui se retrouvent quasiment vides : cela inciterait-il les gens à consommer local ?

Un supermarché allemand a tenté l’audacieuse expérience de supprimer, le temps d’un jour férié, tous les produits fabriqués ailleurs qu’en Allemagne. Résultat des courses : il ne restait plus aucune denrée dans les rayons ! Si l’expérience avait pour but de montrer l’importance de la coopération, on peut se demander si manger local ne serait pas aussi une idée…