10 bonnes nouvelles qui sauvent l’année 2020 du désastre complet

Crédits: Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : La Liste

Il y des années où on a besoin de bonnes nouvelles, et c’est particulièrement vrai pour 2020. Malgré cette période difficile de pandémie, nous avons en effet tout de même accompli certaines choses qui méritent d’être connues ! Par ailleurs, la planète s’est très bien accommodée de nos confinements et a su nous surprendre. Voici donc une liste d’actualités feel good pour se dire que tout n’était finalement pas à jeter durant cette année.

1/ Les vaccins contre la Covid 19

Même les sceptiques peuvent bien le reconnaître : inventer une dizaine de vaccins en à peine douze mois est une avancée notable pour l’humanité. Cela n’aurait d’ailleurs pas été possible quelques années auparavant. Grâce à de nouvelles technologies, nous avons en outre pu connaître bien plus rapidement le génome du virus. Certaines étapes ont été certes accélérées (ou brûlées selon le point de vue), rendant légitimes certains doutes, mais avoir une pluralité de vaccins en si peu de temps est une prouesse scientifique qui fera date.

2/ Des éoliennes moins tueuses

Une astuce simple a été trouvée par une équipe de chercheurs norvégiens afin d’améliorer la cohabitation entre oiseaux et éoliennes. Il suffirait en effet de peindre une pale en noir pour faire baisser de plus de 70 % le taux de mortalité dû aux collisions. Même si leur installation reste très invasive pour nos amis à plumes, cette solution permettrait notamment aux rapaces de repérer le danger et ainsi d’éviter des accidents fatals.

3/ Une avancée des technologies de recyclage

La société française Carbios a trouvé un moyen d’offrir une seconde vie à nos vêtements autrefois très difficilement recyclables. Elle a en effet réussi cette année à produire une bouteille plastique avec du textile à haute teneur en PET. Cette avancée offre donc une solution pour les plus de 42 millions de tonnes de fibres en polyester fabriquées chaque année sur la planète. Comme toute bonne nouvelle est à prendre en cette année 2020, notons également que le procédé marche aussi dans l’autre sens : il est possible de produire des vêtements à partir de bouteilles !

4/ Les bons samaritains

Serions-nous plus serviables que nous le pensons ? C’est en tout cas ce que laisse penser une étude menée par des scientifiques danois, hollandais et anglais. Après avoir regardé plus de 200 conflits et bagarres filmées dans plusieurs villes (Amsterdam, Cap Town, Lancaster), les chercheurs ont trouvé que dans 90 % des situations, un bon samaritain se proposait pour aider les victimes. Les résultats de ce travail viennent nuancer l’effet spectateur qui décrit le paradoxe d’avoir moins de chance d’être secouru quand on est entouré par beaucoup d’individus. Ainsi, les humains s’entraideraient bien plus que l’on ne le pense en cas de problème ! Nous sommes bien loin des visions pessimistes que nous avons de nos sociétés.

5/ Un ancien nouveau diplômé

Les temps sont durs pour les personnes âgées qui sont très vulnérables face à l’épidémie. Pourtant, Giuseppe Paternò n’a pas chômé. À 96 ans, il devient le plus vieux diplômé d’Italie après avoir passé son certificat de fin d’études pour un cycle en histoire et géographie à l’Université de Palerme. Covid oblige, ses examens ont eu lieu sur ordinateur. Pas très à l’aise avec l’informatique, le nonagénaire confesse toutefois volontiers qu’il préfère le clavier de sa machine à écrire.

What do you think?