10 bonnes nouvelles qui sauvent l’année 2020 du désastre complet

Crédits: Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : La Liste

6/ Trump n’est pas réélu

Même si ses supporters ne s’en remettent pas, on peut imaginer qu’une bonne partie du monde est soulagée de voir partir Trump de la maison blanche. Espérons que la fin de son mandat se passe sans trop de dégâts pour la démocratie américaine qui a été mise à mal par quatre ans de gestion erratique du magnat de l’immobilier. Il profite toutefois de ses derniers instants à la présidence pour gracier ses amis condamnés et accélérer l’exécution des prisonniers en attente dans les couloirs de la mort.

7/ Vers l’infini et au-delà

Alors que les sondes Voyager continuent à nous étonner hors du Système solaire, Space X devient la première entreprise commerciale à envoyer des astronautes en orbite. Cette petite révolution ouvre la voie de l’exploration spatiale au secteur privé. Parmi les autres bonnes nouvelles de l’année 2020 en rapport avec les étoiles, le premier contrat de nettoyage sidéral a été signé. La société suisse ClearSpace SA est ainsi devenue le premier éboueur de l’espace pour le compte de l’European Space Agency. Le départ de la mission est prévu pour 2025 !

8/ Une tranquillité retrouvée

Connus pour leur libido timide, les pandas géants ont du mal à se reproduire en captivité. Le personnel du zoo de Hong-kong en sait quelque chose. Cela fait en effet 10 ans qu’ils attendent que Ying Ying et Le Le passent la deuxième. Il fallait bien une épidémie et une fermeture de plusieurs mois du site pour qu’ils retrouvent assez de tranquillité pour s’accoupler. L’union fut enfin consommée en avril, sous les yeux des caméras bien entendu… !

9/ Un air un peu plus pur

Cela n’a pas échappé à beaucoup de citadins : avec les différents confinements, la qualité de l’air de nombreuses métropoles s’est nettement améliorée. Pas mal d’internautes se sont d’ailleurs amusés à prendre des photos avant/après assez édifiantes . En outre, confrontées à une baisse de la consommation électrique en Europe, des centrales au charbon ont dû être arrêtées.

10/ Un vautour dans les Alpes

Fruit d’un ambitieux projet de réintroduction, le gypaète barbu a fait un retour réussi dans les Alpes. Ceci a été rendu possible grâce aux efforts conjoints de l’Autriche, l’Italie, la Suisse et la France qui ont œuvré ensemble depuis les années 80 afin de refaire une place à ce vautour alpin. Cet oiseau de trois mètres d’envergure était éteint depuis la fin du XIXe siècle, victime de sa mauvaise réputation. (On l’accusait quand même d’enlever les jeunes enfants des villages !) Ce mangeur d’os est pourtant un maillon essentiel du cycle de la vie. Il reprend ainsi peu à peu sa magnifique place dans le ciel de nos montagnes.

En voyant ces 10 bonnes nouvelles, on peut finalement se dire que l’année 2020 n’aura pas été totalement mauvaise, surtout pour la planète. Pour autant, elle restera pour un certain nombre d’entre nous une des périodes les plus difficiles que l’on ait affrontées. Toutefois, 2021 promet d’être bien meilleur ! Quels sont d’ailleurs vos espoirs pour l’année à venir ? Dites-le-nous en commentaire !

What do you think?