Histoires d’épouvantails : 10 récits très étranges sur ces mannequins des campagnes

Crédits : vienhoang / Pixabay

Des histoires d’épouvantails plus “épouvantables” les unes que les autres ! Et c’est peu de le dire…

On le sait, les épouvantails sont fabriqués pour faire peur aux oiseaux. Mais ils peuvent aussi effrayer les hommes par leur étrange posture, leurs vêtements… Ils dégagent quelque chose de peu rassurant. Ces 10 histoires d’épouvantails ne risquent pas de vous faire changer d’avis sur le sujet !

1/ Le pendu

En 1916, Albert Engel construit un grand épouvantail et le pend à un arbre. Ses voisins étaient très impressionnés par son travail et par le réalisme du mannequin de paille. Ils vont alors sonner chez Engel pour connaître son secret. C’est finalement un proche d’Engel qui ouvre la porte et déclare qu’il n’est pas revenu depuis plusieurs jours. La nouvelle se répand et l’épouvantail devient de plus en plus populaire. Un jour, un autre voisin qui passait près de l’arbre où pendait l’effigie humaine décide de s’en approcher. À quelques centimètres seulement, il remarque que l’épouvantail n’était autre qu’Albert Engel lui-même, suicidé. Chaque jour, de nombreuses personnes passaient devant sans se douter que cela pouvait être un vrai pendu ! Une des histoires d’épouvantails à faire froid dans le dos !

2/ Le défrichage des champs

En 1953, un groupe d’hommes défrichait des champs au Pays de Galles. À la fin de ce travail fastidieux, ils ramassaient les débris de bois et faisaient un grand feu de joie avec. Un jour, ils trouvent un vieil épouvantail. Ils décident de le jeter lui aussi dans le feu. Mais alors que les vêtements de l’homme de paille commençaient à brûler, ils ont aperçu que ces derniers recouvraient… des os ! Les paysans retournèrent alors à l’endroit où ils l’avaient trouvé et tombent sur un crâne humain. C’est grâce à l’analyse dentaire de celui-ci que l’épouvantail est identifié. Il s’agissait de Winifred Collins, un homme de 66 ans qui avait disparu quelques mois plus tôt…

histoires d'épouvantails champ corbeau
Crédits : AdinaVoicu / Pixabay

3/ Querelle entre voisins

Si certaines personnes s’entendent très bien avec leurs voisins, parfois, la guerre peut éclater. C’est ce qu’il s’est passé en 1911 : Mary Haman ne s’entendait pas du tout avec Luigi Lugo, son voisin. On ne saura jamais vraiment comment a débuté leur querelle, mais ce qui est sûr, c’est que Mary ne pouvait plus le supporter, même physiquement. Un jour, Luigi a déposé dans son jardin un épouvantail qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. Le visage de cette réplique a tellement mis Mary en colère qu’elle s’est armée d’une hache, et est allée dans le jardin de son voisin pour décapiter l’effigie. Elle s’est ensuite amusée à la démembrer. Mary Haman a ensuite été arrêté pour coups et blessures, mais le juge l’a déclaré non coupable, car ce fut un meurtre sans effusion de sang…

hache tronc epouvantails
Crédits : cray666 / Pixabay

4/ Histoires d’épouvantails pendant la guerre

En 1914, alors que les troupes françaises étaient en marche, les troupes allemandes du régiment de Baden approchaient sérieusement. Le brouillard était très épais et les Français décidèrent d’en tirer profit. Ils ont construisent alors des épouvantails à leur effigie. Les Allemands pensant qu’il s’agissait d’ennemis sans défense, s’en approchent. Une fois assez proches, les Français se mettent à tirer de trois fronts différents. Il y aura ce jour-là une centaine de morts du côté allemand. Dès lors, les épouvantails ont été de plus en plus utilisés pendant la guerre… Des histoires d’épouvantails de guerre, ce n’est pas la première !

brouillard homme champ epouvantails
Crédits : Free-Photos / Pixabay

5/ Femme ou épouvantail ?

En 1903, B.C. Rogers et son épouse rentraient chez eux un dimanche après-midi. De l’autre côté d’une rivière, ils aperçoivent un homme et une jeune femme. Soudain, le jeune homme attrape la femme et la jette dans les rapides de la rivière. Rogers décide d’aller la sauver, mais le courant l’emporte. Il voit la silhouette de l’homme partir en courant. Il va alors chercher de l’aide au village le plus proche et espère retrouver la pauvre femme. En rentrant, il discute avec un paysan et apprend qu’il avait envoyé son jeune fils jeter un épouvantail dans la rivière.

riviere rapides
Crédits : Free-Photos / Pixabay