Vous mangez du poisson ? 10 espèces à éviter pour rester en bonne santé

Crédits : Encelade Media Group

6/ Le thon

En plus d’être victime de surpêche, le thon pourrait contenir des neurotoxiques comme du PCB. L’ANSES met en garde sur le thon rouge de Méditerranée, qui contiendrait du mercure. Femmes enceintes, attention ! Une fois absorbées, ces substances altèrent le bon développement du fœtus.

7/ L’anguille

L’anguille, tout comme la brème, la carpe ou le silure, est un poisson de rivière qui accumule dans sa chair les toxines (PCB). Manger du poisson d’eau douce n’est pas moins “risqué” !

8/ Le saumon

Les exploitations nécessaires à la culture du saumon d’élevage ont des impacts néfastes sur l’environnement, mais aussi sur notre santé : ce type de poisson est particulièrement vulnérable à la nécrose hématopoïétique infectieuse (NHI). Le saumon peut également contenir du PCB, surtout quand on le pêche dans des zones de pollution.

9/ Le flétan

Le flétan d’Atlantique est déjà assez menacé comme ça (classé espèce en voie d’extinction par l’UICN) pour ne pas en rajouter !

10/ Le bar

Le bar d’élevage est biberonné aux antibiotiques, stéroïdes et pesticides. Quant à son confrère sauvage pêché au chalut, il est en voie d’extinction, et sa capture entraîne la mort de milliers de dauphins.

poissons pollués manger du poisson
Crédits : Encelade Media Group

Source classement : Quotidien La Croix/Frédérique Schneider.
Informations et chiffres : Newsletter de Lundi Carotte, ANSES, PNNS.

Articles liés :

Industrie alimentaire : 12 secrets hallucinants qu’on vous cache depuis trop longtemps

Être végétarien au quotidien : 10 phrases que les veggies n’en peuvent plus d’entendre

Espèces en voie de disparition imminente : 10 animaux à protéger illico !