in

10 Choses à savoir sur les Perséides pour la nuit des étoiles filantes

©Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : La Liste

6/ La comète mère des Perséides, Swift-Tuttle

Swift-Tuttle, la comète mère des Perséides est connue depuis bien longtemps. On trouve des témoignages de son passage en l’an 36 pour la Chine et en 811 pour l’Europe. Elle fut baptisée des noms de ses observateurs américains Horace Parnelle Tuttle et Lewis Swift de manière indépendante durant son passage en 1862. La comète passe tous les 133 ans et devrait revenir le 12 juillet 2126.

7/ Le plus grand danger pour la planète

Se déplaçant à la vitesse de 42 km/s pour un gabarit de 26 km de diamètre, Swift-Tuttle représente l’un des plus grands dangers pour la terre. Il s’agit en effet du corps céleste le plus massif passant dans notre voisinage et c’est un objet de taille relativement similaire qui a mis fin à l’ère des dinosaures. Mais pas d’inquiétude à avoir pour autant, puisqu’elle nous “frôlera” en 3044 en passant à 1,6 million de kilomètres, soit un peu plus de quatre fois la distance terre-lune ! Si vous n’êtes pas rassurés, le rire fait bien relativiser !

8/ Vous êtes dans l’hémisphère sud ? Les Delta Aquarides sont pour vous !

Pour celles et ceux qui ont décidé de passer l’été dans l’hémisphère sud, rassurez-vous, les Delta aquarides du Sud sont visibles entre mi-juillet et mi-août. L’essaim est plus dense que celui du Nord. Les débris proviennent d’une comète qui s’est séparée en deux d’où les deux branches des aquarides.

9/ Les Perséides, météores ou météorites ?

Cela peut être les deux, mais on les préfère en version ‘météores’ ! Après leur sprint de 60 km/s par rapport à la planète, ces poussières célestes d’une taille d’une bille sont désintégrées. Si hélas une touche la terre, on les appelle alors des météorites.

10/ Les autres grosses pluies d’étoiles filantes

Si vous avez loupé les Perséides, les Géminides et les Léonides constituent une bonne séance de rattrapage. La mi-novembre et la mi-décembre sont les périodes où la terre traverse ces essaims. Il y a moins d’étoiles filantes qu’en été, mais ça ne coûte rien de lever les yeux vers les étoiles de temps en temps, non ?

On vous souhaite de faire plein de vœux en regardant les étoiles qu’on espère les plus filantes possible ! Dites-nous en commentaire si la chasse a été bonne cette année !