in

10 magnifiques photos vintage de femmes tatouées

Crédits: Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : La Liste

Le tatouage n’est pas une mode récente. C’est en réalité une pratique vieille de plusieurs millénaires. Les recherches archéologiques attestent même de sa présence durant le néolithique, soit plus de 10 000 ans avant notre ère. Avec une telle ancienneté, il n’y a rien d’étonnant à ce que ses significations et ses usages aient grandement varié. Thérapeutique, punitif, ornemental, religieux… Suivant les cultures et les époques, les buts évoluent en même temps que les techniques. Loin d’être une pratique uniquement masculine, les corps des femmes se parent aussi de tatouages dans l’histoire. Intéressons-nous dans cet article aux photos vintage datant du début du siècle dernier.

Dans le monde occidental, à la fin des années 1800, quelques femmes se faisaient tatouer presque de la tête au pied. Néanmoins, la pratique était loin d’être répandue, car il existait une marginalisation des corps tatoués. Cependant, pour ces pionnières des tatouages, l’avantage était l’émancipation. En se donnant en spectacle, certaines célébrités du milieu pouvaient en effet gagner jusqu’à cent dollars par semaine. Elles étaient alors bien au-dessus du revenu moyen d’une vingtaine de dollars de l’époque. Au cirque ou dans les fameux freak shows, elles exhibaient ainsi leur corps aux curieux qui aimaient d’ailleurs ramener chez eux une photo souvenir.

Ces femmes créaient même leur propre légende en inventant une histoire sordide ou exotique pour expliquer l’origine de leurs tatouages. Bien entendu, leur quotidien trimballé de ville en ville ne devait pas être rose et la concurrence entre elles pouvait être féroce ! D’un certain côté, elles restaient aussi dépendantes aux hommes qui géraient cirques et foires ainsi qu’à leur pratique dans cet art. Dans cette partie de l’histoire des tatouages, ils étaient en effet bien souvent réalisés par les hommes et bien peu de femmes tatouaient alors.

1/ La pionnière : Nora Hildebrandt

Née dans les années 1850, Nora Hildebrandt fut la première tatouée professionnelle des États-Unis. C’est son père, un des pionniers dans cet art, qui a réalisé les 365 dessins sur son corps. Nora Hildebrandt racontait toutefois qu’elle avait été enlevée et tatouée de force, attachée pendant des mois à un arbre par les Indiens.

2/ Irène Woodward « La Belle Irène »

Irene Woodward dite « La Belle Irène » finit par remplacer Nora Hildebrandt au Barnum & Bailey’s circus, signe de la concurrence déjà impitoyable du milieu. Cette Américaine avait décidé de son propre chef de se faire tatouer et de faire carrière dans le domaine. Très connue, elle a traversé l’Atlantique pour faire des tournées en Europe, accroissant ainsi sa renommée internationale.