Petites manies du quotidien : 15 signes qui prouvent que vous êtes Français(e) !

Montage : Laliste.net/Piktochart

Le français est râleur, en retard et pas respectueux pour un sou. Une “image de marque” qui tient de la légende urbaine et du bouche à oreille, ou bien de faits réels ? Quelle est la pire habitude française qui nous qualifiera, et la meilleure ?

Quelle habitude typiquement française allez-vous rallier ? Amateur de bon pain, de bon vin et de fromage fin, un tantinet râleur et très peu à l’heure, vous vous êtes reconnu(e) ? Si ce n’est un peu exagéré, voici 15 caractéristiques et autres réputations qui font de nous de vrais/es français/es, perçues par nos amis étrangers ou que l’on peut aussi revendiquer. À prendre au second degré.

1/ Vous n’attendez pas que le feu soit vert pour traverser

Le temps, c’est de l’argent ; c’est aux automobilistes de s’adapter, pas à vous ! Et bien sûr, quand vous passez derrière le volant, vous êtes le premier à râler…

phrases d'enfants
Montage : Laliste.net

2/ Vous êtes très rarement à l’heure, une habitude française mondialement connue !

Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais être à l’heure, ça ne vous a jamais réussi. Vous ne vous souvenez en tout cas pas de la dernière fois. Et puis, ce n’est pas très poli d’être en avance, n’est-ce pas ?

3/ Vous continuez à fumer là où c’est interdit

Ce n’est pas une omission de votre part, non, vous savez pertinemment que les quais de gare sont depuis bientôt dix ans non-fumeurs, mais vous persistez et signez, à la pointe de votre mégot enflammé…

4/ Vous ne pouvez pas envisager un repas sans pain

Que les intolérant(e)s au gluten aillent au diable, vous êtes français et avez besoin de votre ration quotidienne. Et avec un petit carré de beurre salé, qui plus est !

pain blanc céréales habitude française
Crédits photo : Pexels.com

5/ Vous ne pouvez pas vous empêcher de finir vos phrases avec des interjections typiquement françaises

La langue française et ses expressions associées peuvent faire perdre les moyens de beaucoup d’étrangers tant elle est variée (on ne compte plus ses synonymes) et parfois compliquée. Et même ses interjections se comptent par milliers ! “En fait”, “quoi”, “voilà”, “que sais-je”, “bref”, “non”, “ou bien”, “ou pas”… La liste est longue ! Une manière de meubler ? L’apprentissage du français ne doit pas être de tout repos avec nos caquètements et autres cocoricos ! Et on ne parle même pas de la prononciation…

6/ Vous continuez à prendre vos appels dans le train, une habitude française qui en agace plus d’un

On espère pour la tranquillité publique que vous n’êtes pas majoritaire sur ce point… Malgré les affiches suggestives placardées dans chaque wagon et les directives répétitives résonnant dans le haut-parleur en chaque début de voyage, vous n’avez toujours pas la force de vous déplacer jusqu’aux plateformes prévues à cet effet… Ce qui a le don d’en énerver plus d’un. Ne vous étonnez pas si un (courageux) passager vous fait la morale !

train wagon transports en commun
Crédits : Pixabay


< /br>