Arriverez-vous à relever ces 10 défis entravant l’exploration spatiale ?

Crédits : dottedhippo-Pitris/istock

Le cosmos reste un territoire très peu connu, car de nombreux défis continuent à nous bloquer dans l’exploration spatiale. Qu’ils soient des challenges technologiques ou des barrières physiques, ces limitations nous freinent dans notre envie d’aller voir si l’herbe de Mars est plus verte. Chaussez vos lunettes de scientifiques et révisez vos cours de physique, car on a besoin de vous pour vaincre ces 10 défis. D’ailleurs, si vous avez des idées pour résoudre ces problèmes, on pense que bien des agences de par le monde seront preneuses !

1/La gravité terrestre

Ça a l’air tout bête, pourtant la gravité terrestre est un frein énorme pour voyager dans l’espace. En effet, pour s’extirper de celle-ci et réaliser une mise en orbite, il faut atteindre la vitesse minimale de 28 000 km/h. Le défi est de taille pour l’exploration spatiale, parce qu’il faut beaucoup de carburant. Or, qui dit plus de carburant, dit fusée alourdie, et donc plus de carburant nécessaire pour la levée… et ainsi de suite ! En outre, il faut énormément d’argent pour soulever une charge utile infime (la masse qui va se retrouver dans l’espace). Suivant les agences, on parle de plus 10 000 dollars pour un kilogramme.

défis exploration spatiale
Crédits : 3DSculptor/istock

2/La vitesse de voyage

Il nous faut aller bien plus vite dans le vide intersidéral, car les distances cosmiques à parcourir sont gigantesques et constituent donc l’un des plus gros défis à relever pour l’exploration spatiale. On parle en effet de voyage de plusieurs années pour atteindre nos plus proches voisins galactiques. Et de nombreux problèmes peuvent se passer durant ce temps, comme des avaries ou des aléas. De plus, si le vol est habité, il faudra d’autant plus de nourriture pour faire survivre l’équipage, ce qui signifie encore plus de choses faire décoller dans l’espace.

vitesse espace défis exploration spatiale
Crédits : pixelparticle/istock

3/Les débris spatiaux

Les débris se trouvant en orbite autour de la Terre deviennent de plus en plus problématiques pour les nouveaux lancements. 17 000 objets plus gros qu’une balle de tennis sont ainsi traqués par la Nasa. Et si l’on élargit aux corps plus petits, on arrive à un demi-million de pièces. Or, chacun d’eux peut causer des dommages importants aux missions spatiales.

déris spatials
Crédits : dottedhippo/istock

4/Les radiations solaires

Un des plus gros défis est de garantir l’intégrité physique des individus se lançant dans l’exploration spatiale. En effet, l’atmosphère et le champ magnétique terrestre offrent un bouclier capable de nous protéger contre les radiations solaires qui peuvent déclencher des cancers. Là-haut, il n’existe aucune protection et les fuselages en aluminium des fusées aggravent même les risques pour les équipages.

radiation solaire
Crédits : Pitris/istock

5/Les besoins vitaux des astronautes

Un challenge important est la subsistance des femmes et des hommes envoyés dans l’espace. Pour cela, il faut de l’eau afin de faire pousser les plantes qui pourront offrir de la nourriture aux astronautes. En outre, il faut que les systèmes de recyclage subissent le moins de défaillance possible, ce qui est loin d’être assuré aujourd’hui. Enfin, notons que de manière générale, l’absence de gravité rend difficile l’agriculture.

cosmonaute astronaute
Crédits : forplayday/istock