in

16 faits historiques marquants sur les tragiques attentats du 11 septembre

Crédits: Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : La Liste

Tragédie marquante du nouveau millénaire, les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis ont fait basculer la décennie suivante dans l’ère du terrorisme. Devant leur poste de télévision ou directement face au désastre, les témoins se souviennent 20 ans après de l’effondrement des tours du World Trade Center. Retour dans cette liste historique sur 12 faits marquants de cette effroyable tragédie.

1/ Les attentats du 11 septembre regroupent 4 détournements d’avions de ligne aux États-Unis. Deux s’écrasèrent sur chacune des deux tours du World Trade Center à New York, un autre sur le Pentagone (le quartier général de la Défense) et le dernier dans la campagne de l’État de Pennsylvanie.

2/ Des passagers du dernier détournement se rebellèrent contre les terroristes. Ils provoquèrent le crash de l’avion dans un lieu dépourvu de toute habitation. Ils évitèrent ainsi un bilan encore plus lourd. Les cibles potentielles étaient des sièges politiques à Washington.

3/ Les attentats du 11 septembre sont les plus meurtriers de l’histoire du terrorisme avec 2 977 morts et 6 291 blessés.

4/ L’acteur Steve Buscemi retourna dans la caserne de pompier où il avait travaillé plus jeune. Dès le 12 septembre, il aida à trouver des survivants dans les décombres du World Trade Center. Les tours se sont écroulées deux heures après avoir été heurtées par les avions détournés.

5/ Les attentats ont duré moins de deux heures. Le premier détournement débuta à 8h14 et le dernier avion se crasha à 10h03.

6/ Avant 2001, un attentat toucha déjà la tour nord du World Trade Center. Une voiture bourrée d’explosif a en effet explosé le 26 février 1993 dans le parking. Le but était alors de faire tomber la tour sur sa sœur jumelle.

7/ La police des Philippines arrêta en janvier 1995 un groupe de terroristes. Ils projetaient alors de détourner des avions de ligne sur diverses cibles américaines, dont le World Trade Center.

8/ Comme plus de 1 100 victimes, l’homme immortalisé sur la tragique photo The Falling Man n’a jamais été identifié officiellement.