Le classement des 10 régions de France qui consomment le plus d’alcool

Montage : Laliste.net/ Crédits : Wikipedia/L’Internaute

6/ Limousin, une consommation d’alcool dans la moyenne nationale

Même si leur consommation d’alcool reste dans la moyenne, en revanche, les habitants du Limousin sont plus nombreux à boire de l’alcool fort.

carte de la France statistiques boissons
Montage : Laliste.net/ Crédits : Wikipedia/L’Internaute

7/ Auvergne, des buveurs quotidiens

Les Auvergnats restent dans la moyenne nationale en termes d’habitudes de consommation, mais la différence est qu’ils boivent légèrement plus au quotidien.

carte de la France statistiques boissons
Montage : Laliste.net/ Crédits : Wikipedia/L’Internaute

8/ Aquitaine, du Bordeaux sinon rien !

On aurait pu s’en douter : les habitants d’Aquitaine boivent un peu plus de vin que les autres ! Malgré tout, ils restent dans la moyenne nationale en termes de consommation.

carte de la France statistiques boissons alcoolémie
Montage : Laliste.net/ Crédits : Wikipedia/L’Internaute

9/ Bretagne, une des régions qu’on aurait pensé consommer le plus d’alcool de toutes… Et non, le Breton n’est pas (si) alcoolique !

Grande surprise au classement d’alcoolémie régionale, contrairement à leur réputation, les Bretons ne sont pas si alcooliques que ça ! En revanche, ils sont plus nombreux à boire plusieurs fois dans l’année, que le reste de tous les français, et savent très bien tenir la route…

carte de la France statistiques boissons alcoolémie
Montage : Laliste.net/ Crédits : Wikipedia/L’Internaute

10/ Poitou-Charentes, des consommateurs d’alcool fort

La région Poitou-Charentes serait friande d’alcools forts, plus que la majeure partie des Français. En revanche, les bières, ce n’est pas ce qu’elle préfère !

carte de la France statistiques boissons alcoolémie
Montage : Laliste.net/ Crédits : Wikipedia/L’Internaute

L’alcoolisme en France, on en parle ?

Comme vous le savez, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, et à consommer avec grande modération. En France, comme on a pu le voir (mais on doute que vous ayez fait le calcul pour le savoir), les consommations moyennes varient autour du 2,7 verre d’alcool par jour. Sur ces chiffres, les hommes sont les plus concernés, mais les femmes ne restent pas en rade (3 victimes sur 4). La consommation excessive d’alcool n’est pas anodine et serait responsable de plus de 48 000 décès chaque année dans l’Hexagone (contre 73 000 pour la cigarette). Parmi ces chiffres effrayants, environ 36 500 victimes de sexe masculin, et 12 500 de sexe féminin. L’alcool ne représenterait pas moins de 5 % de la mortalité française tous sexes confondus. En termes d’âge, les victimes ne dépassent généralement pas l’âge de 65 ans. Parmi les maladies provoquées par un excès de breuvages alcoolisés, des cancers du foie (cirrhose) et d’autre type, des maladies cardiovasculaires ou des accidents de la route (et d’autre nature). Un bilan éthylique qui ne fait pas rêver…

Whisky, vodka, rosé, champagne ou porto, l’alcool est une drogue comme les autres.

Vous avez aimé cette liste de régions qui consomment le plus d’alcool ? Vous aimerez aussi :

Les 13 mythes sur l’alcool les plus tenaces, ceux que vous avez toujours cru et entendu. Pourtant, tout est faux !

La réputation des Français selon leurs régions en 13 cartes hilarantes

Petites manies du quotidien : 15 signes qui prouvent que vous êtes Français(e)